L’Inde laisserait l’Eurofighter hors jeu

Selon les informations du Financial Times of India du 10 février, le gouvernement doit débuter "des négociations exclusives et complètes avec le constructeur du Rafale" la semaine prochaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Inde laisserait l’Eurofighter hors jeu

Dans la course à la vente des 126 avions de chasse, le groupe Dassault fait vraiment figure de favori. C’est en tout cas ce que laisse entendre le quotidien indien.

S’appuyant sur une source du ministère de la Défense indien, le journal précise que "le Rafale, le vainqueur final, a battu le Typhoon à la fois sur des critères de coûts en terme de cycle de vie et sur des critères de prix d'acquisition".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le gouvernement aurait en effet exclu le retour dans la compétition du consortium européen mené par BAE Systems. Il précise que le prix total des avions de chasse serait de 22 à 25% supérieur pour l’Eurofighter que pour le Rafale. Malgré tout, en début de semaine, le directeur général de BAE Systems, Ian King, confiait que toutes les options étaient encore sur la table et qu’il voulait discuter avec ses partenaires du consortium.

Mais l'Inde débutera "des négociations exclusives et complètes avec le constructeur du Rafale la semaine prochaine, assure le quotidien. Le contrat pour ce projet complexe devrait être prêt à être signé d'ici septembre-octobre".

Reste que le groupe français doit encore soumettre un projet détaillé, comprenant notamment des informations sur les transferts de technologies au groupe Hindustan Aeronautics Ltd (HAL).

Les premiers avions pourraient être livrés dès la mi-2015. Les autres appareils seraient ensuite conçus en Inde sur une période de six ans, d’après le journal.

Fin janvier, le groupe Dassault a été choisi pour entrer en négociations exclusives avec l’Inde. Une annonce qui pourrait lui permettre d’exporter pour la première fois son avion de chasse.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS