L'incompréhension d'Airbus Helicopters sur la préférence polonaise pour Lockheed Martin

La Pologne devrait commander des hélicoptères Black Hawk auprès de l'américain Lockheed Martin, selon des déclarations du ministre de la Défense polonais. Cette annonce survient au lendemain de la rupture des négociations avec Airbus Helicopters qui dément toute mauvaise foi de sa part. Un retournement de situation qui pourrait avoir des conséquences pour les salariés français d'Airbus Helicopters.

Partager

L'incompréhension d'Airbus Helicopters sur la préférence polonaise pour Lockheed Martin

La Pologne devrait commander des hélicoptères Black Hawk auprès de l'américain Lockheed Martin. Cette annonce du ministre de la Défense polonais, Antoni Macierewicz, survient peu de temps après que le gouvernement polonais ait rompu les négociations avec Airbus Helicopters. Le gouvernement polonais a accusé Airbus Helicopters d'être à l'origine de l'abandon du contrat en ne répondant pas à ses demandes d'investissements compensatoires.

Antoni Macierewicz a aussi précisé que la Pologne est en sécurité tant qu’elle a des industries militaires qui fonctionnent. Il a ajouté que les négociations avec Lockheed Martin commenceront cette semaine pour être finalisées dans l’année. Aucun détail sur le montant du contrat n’a été avancé.

Le nouveau gouvernement polonais souhaite que les hélicoptères soient fabriqués en Pologne. Or c’est le précédent gouvernement, battu aux législatives d’octobre 2015, qui avait conclu le contrat avec Airbus Helicopters. Airbus avait alors été préféré à l’américain Sikorsky et à l’italien AugustaWestland, qui disposent tous deux de sites de fabrication en Pologne.

De nouveaux investissements compensatoires ajoutés par la Pologne

Airbus Helicopter vient de réagir à l’annonce du gouvernement polonais en expliquant que la rupture des négociations est une décision unilatérale de la Pologne. Airbus Helicopter ajoute que le montant du contrat était de 2,4 milliards d’euros. 3 800 emplois auraient été créés en Pologne grâce à ce contrat prévoyant un transfert de technologie et de savoir-faire, détaille Airbus Helicopters. Un minimum de 50 hélicoptères H225 auraient été entièrement produits en Pologne.

Le gouvernement polonais a ajouté au dernier moment de nouveaux investissements compensatoires pour la signature de ce contrat, explique Airbus Helicopters. Ces nouvelles contres-parties comprenaient la création d’une usine de production de pièces nécessaires à la fabrication des hélicoptères d’Airbus. Le groupe ne pouvait pas remplir ces nouvelles conditions, précise le communiqué.

Un plan social pour le site de Marignane

Depuis quelques temps déjà, Airbus Helicopters est confronté à une baisse historique d’activité. Guillaume Faury, le président d’Airbus Helicopters, s’est rendu sur le site à la fin du mois de septembre. Il a précisé que le plan social dépendrait de la concrétisation ou non du contrat avec la Pologne. Guillaume Faury avait aussi évoqué deux autres gros contrats, sans plus de précision.

En raison de l’annulation du contrat par la Pologne, Airbus Helicopter devrait détailler rapidement ce plan social. La direction parle de mobilité, mais aussi de suppressions de postes sur le site de Marignane comprenant 8 500 salariés. Force Ouvrière, syndicat majoritaire dans le groupe, a évoqué fin septembre la possibilité de 400 suppressions de postes, sans licenciement sec.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS