L'incinérateur qui recycle le CO2

Partager

Les incinérateurs de déchets ont mauvaise presse. Pourtant, certains d’entre eux s’efforcent de se mettre au vert. C’est le cas de l’usine Sedibex, opérée par la Société pour l’élimination des déchets industriels (Semedi), une société d’économie mixte détenue par des industriels du Havre (Seine-Maritime). En plus de sa fonction de destruction de déchets, le site produit déjà de l’électricité et de la vapeur pour les industriels locaux. Prochainement, un cap va être franchi. La Semedi a confié à Veolia le soin de récupérer le CO2 des fumées d’incinération, de le purifier et de le distribuer à des industriels qui l’utilisent dans leur process. Un petit démonstrateur a validé le procédé en 2013-2014. Une décision finale d’investissement pour passer à l’échelle industrielle est attendue fin 2015. Veolia et les industriels locaux considèrent qu’un optimum économique est atteignable en récupérant environ 10 000 tonnes de CO2 par an, ce qui diminuerait les émissions du site de 20 % à 30 %. L’équilibre reste difficile à trouver, car recycler le dioxyde de carbone revient plus cher que de l’acheter directement à des producteurs.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS