L'incertitude persiste sur les taux

Partager





L'incertitude persiste sur les taux



Certes, le taux de base bancaire ne sert de référence que pour 15% des crédits aux entreprises. Et la décision des grandes banques françaises de le relever d'un quart de point au 1er septembre peut n'avoir a priori qu'un impact limité. Mais, d'une part, elle concerne pour l'essentiel les PME, d'autre part, elle rajoute au doute persistant sur l'évolution générale des taux. Le taux de base bancaire n'avait pas augmenté depuis décembre 1992, même si, pour préverver leurs marges, les banques n'avaient pas jugé bon de suivre au même rythme la politique de détente monétaire. Aujourd'hui, toujours dans une logique de compte d'exploitation, elles prennent acte du renchérissement du coût de leur refinancement sur les marchés financiers, suite aux tensions des derniers mois sur les taux longs. Et, du même coup, semblent douter d'une perspective de détente. Sentiment renforcé par la décision de la Bundesbank de ne pas baisser ses taux directeurs. Et par la nouvelle tension sur les taux longs américains, à la suite de la publication, la semaine dernière, des chiffres de l'emploi.



USINE NOUVELLE - N°2469 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS