Technos et Innovations

L'improbable smartphone de Facebook

,

Publié le

A peine entré en bourse, Facebook fait l’objet de premières rumeurs sur ses projets. Le plus étonnant : un smartphone en propre. Et la possible acquisition du navigateur Opera.

L'improbable smartphone de Facebook © pshab - Flickr - C.C.

Quelques jours après son entrée en bourse, la presse révèle que le Californien concocterait tout seul, comme un grand, un smartphone réservé à son réseau social. Il faut dire que parmi les reproches insistants qui lui ont été faits avant son introduction au Nasdaq – et qu’il avait évoqués dans le document officiel qui l’accompagnait-, l’absence de stratégie mobile venait en bonne place.

Le New York Times affirme ainsi avoir obtenu des informations sur ce projet de la bouche même d’employés Facebook. En premier lieu, l’entreprise aurait recruté 6 ingénieurs Apple ayant travaillé sur l’iPhone et sur l’iPad. Ils viendraient grossir l’équipe Buffy constituée en 2011 pour concevoir un mobile Facebook en collaboration avec le constructeur taïwanais HTC, selon une autre rumeur datant de l’an dernier…

En second lieu, l’un des employés de Facebook enclin à bavarder avec le New York Times aurait affirmé que Mark Zuckerberg, PDG fondateur de Facebook, ne supporterait pas l’idée de voir son réseau social devenir une simple app disponible sur n’importe quel OS.

Facebook fabricant ?

Reste qu’il y a peu de chance que le spécialiste du web 2.0 se transforme en fabricant, ou même en concepteur, de téléphone mobile. "Ils ne vont pas travailler sur un matériel en tant que tel, confirme Carolina Milanesi, vice-président recherche pour le cabinet de consultants Gartner Group. Avec une telle approche, ils atteindraient un marché bien moins important qu’avec une app de qualité sur différents OS. Bâtir un service mobile Facebook dans lequel ils intègreraient leurs modèles publicitaires aurait plus de sens. Ils pourraient même s’attaquer à certaines couches de l’OS, en particulier via Instagram. Et comme il y a peu de chances qu’ils se tournent vers Android –développé par leur ennemi juré Google, NDLR-, ils s’appuieront sans doute sur HTML5". 

Ce format permet de développer des applications directement dans un navigateur. Ce scénario qui pourraient expliquer une autre rumeur. Celle du rachat éventuel par Facebook du navigateur Internet Opera, qui dispose d’une version pour mobile et d’une autre pour tablette.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte