L’impact de la libéralisation du marché de l’électricité en Allemagne

Alors que la France débat de la privatisation partielle de certaines activités d'EDF et de son projet de restructuration Hercule, l’Allemagne a fêté en 2018 les vingt ans de sa loi sur la dérégulation du marché de l’électricité. Avec, à la clé, une transition vers les énergies vertes plus rapide. En revanche, les prix n’ont pas baissé pour les consommateurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’impact de la libéralisation du marché de l’électricité en Allemagne
La France négocie avec Bruxelles dans l'espoir que le groupe EDF, son électricien national, reste intégré, tout en créant des filiales indépendantes pour les activités à libéraliser, comme l'exige l'Europe. Paris est prêt pour cela à faire des concessions sur l'Arenh, le tarif négocié de l'électricité nucléaire historique.

Transposant la directive européenne de 1996, l’Allemagne a engagé en 1998 le processus de libéralisation de son marché de l’électricité. "Il n’y a jamais eu de concentration aussi forte qu’en France. Même avant la dérégulation partielle, le secteur était historiquement fragmenté en plusieurs centaines d’acteurs monopolistes locaux, auxquels les consommateurs étaient tenus d’acheter leur électricité", rappelle Sven Rösner, directeur de l’Office franco-allemand pour la transition énergétique (Ofate), installé à Paris et Berlin.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement