[L'image] L'Ever Given enfin arrivé à Rotterdam quatre mois après le blocage du Canal de Suez

L'Ever Given, l'immense porte-conteneur qui avait dévié de sa trajectoire et bloqué le Canal de Suez en mars 2021, vient d'atteindre sa destination finale à Rotterdam. L'entreprise japonaise qui possède le navire, Shoei Kisen Kaisha, est toujours en négociation avec Le Caire pour fixer le montant exact des indemnisations.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'image] L'Ever Given enfin arrivé à Rotterdam quatre mois après le blocage du Canal de Suez
Vue aérienne sur le porte-conteneur Ever Given arrivant au port de Rotterdam (Europe Container Terminals) le 29 juillet 2021.

Quatre mois après avoir provoqué un blocage monstrueux sur le canal de Suez le 23 mars, l’Ever Given a enfin atteint sa destination finale aux Pays-Bas, au port de Rotterdam. Ce navire géant de 400 mètres de long et pesant 219 000 tonnes avait paralysé pendant près d’une semaine le passage égyptien où transite 12 % du commerce maritime mondial. Il doit prochainement se rendre au port de Felixstowe en Angleterre le 8 août avant de faire escale en France à Dunkerque.

A LIRE AUSSI

Les négociations d’indemnisation toujours en cours avec le Caire

Après le retour du trafic, la justice égyptienne n’avait pas laissé repartir le porte-conteneur tant qu’un accord sur les indemnisations n'avait pas été trouvé. Le 7 juillet, après 106 jours de stationnement, le navire avait enfin pu quitter l’Egypte pour terminer sa route vers l’Europe. Un accord confidentiel d’indemnisation avait pu être signé entre les autorités égyptiennes et le propriétaire japonais du navire, Shoei Kisen Kaisha.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’entreprise propriétaire de l’Ever Given poursuit toujours de rudes négociations avec le gouvernement égyptien pour fixer le montant exact des indemnisations des pertes dues à l’arrêt du trafic. Le Caire réclamait initialement une amende de 916 millions de dollars en avril puis avait baissé ce montant à 600 millions puis 550 millions de dollars fin mai. L’Autorité du Canal de Suez (ACS) affirme avoir perdu entre 12 et 15 millions de dollars de bénéfice quotidien durant le blocage.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS