L'Usine Aéro

[L'image du jour] La Nasa présente ses nouvelles combinaisons spatiales adaptées aux femmes

Rémi Amalvy , , ,

Publié le

Vidéo La Nasa vient de présenter de nouvelles combinaisons qui seront portées lors des prochains voyages lunaires. Plus flexibles et mieux protégées, elles sont également adaptées aux morphologies féminines.

[L'image du jour] La Nasa présente ses nouvelles combinaisons spatiales adaptées aux femmes
Les nouvelles combinaisons seront plus flexibles et adaptées aux femmes.
© (NASA/Joel Kowsky)

Récemment critiquée pour avoir oublié de fournir des combinaisons adaptées aux femmes, la Nasa semble avoir retenu la leçon. Le 15 octobre, l’agence spatiale américaine a présenté les prototypes des prochaines tenues que porteront ses astronautes pour les voyages sur la Lune et sur Mars. En mettant en avant l’ingénieure Kristine Davis. Le message était clair : promis, la gente féminine ne sera plus mise sur la touche lors des futures sorties spatiales.

Baptisée "Exploration Extravehicular Mobility Unit", ou xEMU, la combinaison sera utilisée pour la première fois lors des missions Artemis, qui ambitionnent de (r)envoyer des hommes et des femmes américain(e)s sur la Lune. De nombreuses améliorations sont prévues, comme un meilleur filtrage des poussières extérieures et une élimination améliorée du dioxyde de carbone et de l’humidité, une résistance aux températures allant de -156°C à +121°C et aux radiations, ou encore un système de régulation de la température interne.

Autre nouveauté, une amélioration notable de la mobilité. Finis les sauts de lapins de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin, les astronautes seront désormais capables de marcher, de bouger leurs bras plus facilement et de les lever au-dessus de leur tête, et même de se baisser pour ramasser des objets sans risquer de perdre l’équilibre.

Une deuxième combinaison fait également son apparition. Portée par l’un des responsables du projet, Dustin Gohmert, l’Orion Crew Survival Suit, de couleur orange, est plus légère que la première. Elle protègera les astronautes lors des trajets entre la Terre et la Lune, et servira de tenue de survie en cas d’urgence. Comme pour la xEMU, différents systèmes de production d’oxygène, d’évacuation du dioxyde de carbone et de protection sont intégrés. Bien qu’elle puisse servir en cas de chute de pression dans la capsule, elle n’est pas conçue pour les excursions spatiales.

Bien sûr, ces deux nouvelles combinaisons seront entièrement adaptées aux morphologies féminines. Elles ne devraient cependant pas être fonctionnelles avant 2023, soit un an avant la mission Artémis 3, qui signera le retour d’humains sur la Lune.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte