International

[L'image du jour] L'autocar aux panneaux solaires de FlixBus relie l'Allemagne au Royaume-Uni

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Après les bus électriques, FlixBus avance dans les bus solaires. L'entreprise a inauguré un autocar reliant Dortmund (Allemagne) à Londres (Royaume-Uni) doté de panneaux sur son toit. Un équipement qui permettrait d'économiser 7% de carburant par jour.

[L'image du jour] L'autocar aux panneaux solaires de FlixBus relie l'Allemagne au Royaume-Uni
Les panneaux solaires permettraient une économie de carburant journalière de 7%.
© FlixBus

FlixBus vient d’inaugurer son premier car double étage à panneaux solaires. Le véhicule va prendre la route le 7 février et devrait circuler deux fois par semaine sur la ligne Dortmund-Londres, qui passe par les Pays-Bas, la Belgique et la France. La fréquence augmentera à partir d’avril et une liaison quotidienne est prévue pendant les périodes de vacances.

Selon les premiers essais, les panneaux permettraient d’économiser environ 10 litres de diesel tous les 600 kilomètres, soit 7% de la consommation de carburant journalière selon Flixbus. En plus de faire avancer l’autocar, l’électricité alimente également tous les équipements électroniques à bord : ports USB, prises électriques, climatisation, Wi-Fi et plateforme de divertissement FlixTainment.

Neutralité carbone en 2030 ?

"Ce projet pilote fait partie d’un ensemble d'initiatives porté par FlixBus visant à atteindre la neutralité carbone en 2030", ajoute dans un communiqué Yvan Lefranc-Morin, Directeur Général de FlixBus France. "Sur la base des résultats initiaux, nous évaluerons dans quelle mesure nous pouvons étendre ce dispositif à plus de véhicules, voire à l’ensemble de notre réseau".

Fournis par la société britannique Trailar, les panneaux solaires "se présentent sous la forme de tapis ultra-minces et légers connectés à l’alternateur du car, qui lui-même charge la batterie du véhicule et vient ainsi limiter la consommation de carburant", précise le communiqué.

En France, FlixBus a lancé une première ligne de cars électriques, reliant Paris à Amiens et opérée par Be Green, en avril 2018. Une initiative qui aurait permis d’éviter le rejet de plus de 200 tonnes de CO2. Une étude réalisée auprès de la clientèle aurait également démontré son intérêt pour l’électrique : plus de la moitié des clients auraient volontairement choisi d’emprunter le car parce qu’il était électrique, et plus de 60% en raison de son impact environnemental vertueux.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte