[L'image du jour] Greenpeace bloque un entrepôt de soja pour protester contre la déforestation

Une dizaine de militants de Greenpeace ont entrepris lundi 31 mai de condamner l'accès à un entrepôt de soja situé dans le port de Saint-Nazaire. Ils annoncent ainsi « dénoncer l'inaction du gouvernement » au sujet de la « déforestation importée »

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'image du jour] Greenpeace bloque un entrepôt de soja pour protester contre la déforestation
Plusieurs militants se sont enchaînés aux grilles avec des antivols.

Un entrepôt de soja situé dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a été bloqué lundi 31 mai par une dizaine d'activistes de l'association Greenpeace. Plusieurs d'entre eux se sont enchaînés aux portails d'accès avec des antivols autour du cou, d'autres se sont suspendus à un tapis aérien roulant sur lequel sont acheminées les cargaisons. Les militants ont également déployé quelques banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire « Déforestation : soja hautement inflammable » ou encore « Entrepôts pleins de soja/Politique vide de sens ». L'entrepôt en question appartient à Sea-Invest, un opérateur portuaire belge spécialisé dans le vrac.

Des chiffres accablants

« Nous sommes ici pour dénoncer l’inaction climaticide de la France, qui importe chaque année dans ses ports trois millions de tonnes de soja destiné à nourrir nos animaux d’élevage, sans aucune garantie ou traçabilité suffisante, a expliqué dans un communiqué Cécile Leuba, chargée de campagne Forêts à Greenpeace France. Or la culture du soja est l’une des causes majeures de la déforestation et de la destruction d’écosystèmes précieux en Amérique latine ».

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon l'institut spécialisé Trase, 27% des incidents de déforestation répertoriés dans le Mato Grosso – le plus grand État producteur de soja du Brésil – sont en effet liés à la production de cet aliment. Au total, les importations de soja brésilien dans l'Union européenne pèsent 4,5 milliards d'euros et proviendraient à 14 % de la déforestation.

Un précédent à Sète

En marge du One Planet Summit organisé en janvier, Emmanuel Macron avait réaffirmé sa volonté de soutenir la production française de soja, afin d'être « cohérent avec nos ambitions écologiques ». A cet effet, 100 millions d'euros ont été débloqués dans le cadre d'un plan qui ambitionne de doubler les surfaces dédiées à la production de protéines végétales en France d'ici à dix ans.

A LIRE AUSSI

L'ONG avait déjà protesté contre l'importation de soja issu de la déforestation lors d'une opération similaire, en juin 2019. Dans le port de Sète (Hérault), 50 activistes de Greenpeace avaient bloqué pendant 72 heures le déchargement d’un cargo transportant 50 000 tonnes de soja en provenance du Brésil. Au cours de ces dernières années, l'association a également mené plusieurs actions dans des centrales nucléaires françaises, notamment pour en dénoncer l'insécurité.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS