L'Usine Aéro

[L'image du jour] British Airways dit adieu au Boeing 747... et fait revenir de Châteauroux un A380

, , , ,

Publié le , mis à jour le 17/07/2020 À 14H23

Images La compagnie aérienne British Airways a décidé de mettre fin dès maintenant à son importante flotte d'avions de ligne gros-porteur Boeing 747. Elle devait pourtant les faire voler jusqu'en 2024.

[L'image du jour] British Airways dit adieu au Boeing 747... et fait revenir de Châteauroux un A380
La compagnie aérienne British Airways était jusqu'alors le plus grand opérateur mondial de Boeing 747.
© Louis Nastro

La compagnie aérienne British Airways, plus grand opérateur mondial de Boeing 747, a annoncé vendredi 17 juillet le retrait, avec effet immédiat, de sa flotte d'avions de ligne gros-porteur.

La faute au coronavirus

Le modèle 747 de Boeing, l'un des avions commerciaux les plus connus au monde, devait initialement opérer ses derniers vols pour British Airways en 2024, après plus de 50 ans de service. Mais l'épidémie de coronavirus, qui a plongé le secteur aérien dans une crise sans précédent, aura mis fin plus tôt que prévu au règne de la "Reine des cieux".

Privilégier les A350 et Boeing 787

"C'est avec une grande tristesse que nous confirmons notre proposition de retirer l'ensemble de notre flotte de Boeing 747 avec effet immédiat", a déclaré jeudi 16 juillet la compagnie aérienne dans un communiqué. "Alors que nous nous tournons désormais vers l'avenir, nous allons opérer davantage de vols sur des avions modernes et plus économes en carburant, tels que nos nouveaux A350 (construit par le concurrent européen Airbus, ndlr) et 787" (le Dreamliner, également fabriqué par Boeing).

Si le gros-porteur est connu pour avoir démocratisé le transport aérien mondial dans les années 1970, son développement a néanmoins pris du retard sur les avions bimoteurs modernes. Mi juin, c'est la compagnie française spécialiste du long-courrier Corsair qui s'est séparée elle aussi plus tôt que prévu des derniers Boeing 747 de sa flotte, crise du Covid-19 oblige. Le dernier appareil a décollé le 15 juin de l'aéroport d'Orly. C'était le dernier 747 opérant sous pavillon français.

Le retour d'un avion A380 parqué à Châteauroux

Bonne nouvelle pour Airbus, selon l'internaute spécialisé Flightradar24, British Airways a en parallèle fait revenir le 16 juillet dans sa base de l'aéroport Londres-Heathrow l’un des onze Airbus A380 parqués à l’aéroport de Châteauroux (Indre) en raison de la crise sanitaire.

 

"Le superjumbo immatriculé G-XLEI, âgé de cinq ans, y était arrivé le 6 avril dernier ; il s’est envolé peu avant 13h00, avec au programme selon la compagnie aérienne des « opérations de maintenance »", décrit le site Air Journal. Signe que l'avion devrait prochainement revoler...

Face à la chute du trafic aérien liée à la pandémie, le groupe IAG, maison mère de la compagnie britannique, a annoncé à la fin du mois d'avril qu'il projetait de supprimer 12 000 emplois dans le cadre d'une vaste restructuration destinée à surmonter la crise.

 

avec Reuters (Sarah Young et Maria Ponnezhath; version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte