L'Usine Auto

[L’image du jour] À Strasbourg, Alstom livre son tout premier bus 100 % électrique

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Images Alstom a livré le 31 janvier son premier bus Aptis. Ce modèle, 100 % électrique, doit équiper à l'avenir plusieurs grandes villes françaises.

[L’image du jour] À Strasbourg, Alstom livre son tout premier bus 100 % électrique
Le bus Aptis représente le premier bus électrique du réseau strasbourgeois.
© Alstom / CTS

Bonne nouvelle pour Alstom. Vendredi 31 janvier, le groupe français a livré pour la première fois l’un de ses bus 100 % électrique Aptis. Le véhicule a été réceptionné par la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) dans le Bas-Rhin. À terme, 12 bus Aptis doivent équiper le réseau de transport de la capitale alsacienne.

Le premier bus électrique du réseau strasbourgeois

“Il s’agit d’une nouvelle étape majeure pour Alstom qui ambitionne d’être l’acteur mondial le plus innovant de la mobilité durable et intelligente”, a commenté l’entreprise française dans un communiqué. Le modèle Aptis représente également le premier bus électrique du réseau strasbourgeois. La commande avait été annoncée en mars 2019. Contactée par L’Usine Nouvelle, la CTS n’a pas souhaité révéler le montant du contrat.

Avec une longueur de 12 mètres, le bus se distingue par des lignes arrondies et de larges baies vitrées. Selon Alstom, le modèle “propose une surface vitrée 25 % supérieure à celle d’un bus standard ainsi qu’un espace salon à l’arrière offrant une vue panoramique sur la ville”.

Côté technologie, les bus de la CTS disposent d’un système de recharge lente. Ils peuvent être chargés la nuit au dépôt. “Aptis est également disponible pour de la recharge par opportunité en terminus avec des solutions de recharge par le sol ou par pantographe”, précise Alstom.

Sept usines participent à la conception et construction

Les bus Aptis sont fabriqués non loin de Strasbourg. La conception, la production et les essais se déroulent sur le site Alstom Aptis de Hangenbieten (Bas-Rhin). Six autres sites de l’industriel contribuent à la conception et à la fabrication : Ornans (Doubs) pour les moteurs, Reichshoffen (Bas-Rhin) pour les flancs, Saint-Ouen (Hauts-de-Seine) pour l’intégration système, Tarbes (Hautes-Pyrénées) pour la traction, Villeurbanne (Rhône) pour les composants électroniques de la chaîne et enfin Vitrolles (Bouches-du-Rhône) qui développe une des solutions de recharge.

Le bus Aptis doit faire son apparition dans d’autres villes de France. Alstom a reçu des commandes de RATP, Grenoble (Isère), La Rochelle (Charente-Maritime) et Toulon (Var).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte