[L'image du jour] À Monaco, des techniques innovantes pour construire plus vert en milieu urbain

Le Testimonio-II, imposant programme immobilier construit en milieu urbain à Monaco, fait l’objet d’une attention particulière, de la part des entreprises de bâtiment, sur le plan environnemental.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'image du jour] À Monaco, des techniques innovantes pour construire plus vert en milieu urbain
Un boulevard transitera dans l'ensemble immobilier, dans le secteur de Monte Carlo.

Non sans exigences environnementales en matière de construction, le “dernier grand terrain constructible” de la principauté de Monaco est désormais occupé. Un programme immobilier développant deux tours (27 et 30 étages) de 348 appartements, 54 logements “d’exception”, cinq villas, une école privée et une crèche est en cours de construction. 154 000 mètres carrés de surfaces de plancher, baptisés Testimonio-II, côté Monte-Carlo, construits par Soletanche Sam, une filiale d’entreprises du groupe Vinci et le conglomérat monégasque Caroli. 13 niveaux de parkings sont aussi inclus. Le chantier a débuté en octobre 2016, non sans contraintes, le site étant étroit, incliné, et situé au long d’un boulevard très passant qui a été dévié au moyen d’un pont provisoire.

Le fournisseur de matériaux EMT a conçu un béton “très bas carbone”, permettant de réduire les émissions de C02 de plus de 6 000 tonnes sur les bétons de fondation des parois moulées et barrettes (25 000 mètres cubes). Des cendres volantes et du laitier moulu ont été employés pour sa conception, avec un ancrage régional, ces coproduits provenant de Gardanne et de Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône. Pour le forage utile à la construction des fondations profondes, une machine co-développée par les équipes de Soletanche Bachy, "l’Hydrofraise compacte à grippeurs” a permis, par son fonctionnement à l’électricité, d’économiser 5 000 tonnes de fuel par semaine (sept mois au total).

Autre enjeu d’un chantier en milieu urbain, la limitation des nuisances sonores. La trémie de collecte des déblais de parois a été supprimée. De nouveaux matériels ont permis, pour le forage, de passer de 85 à 90 décibels (dB) à environ 20 dB. La livraison des différents bâtiments est prévue, par étapes, entre 2022 et 2024.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS