L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La présidente de région, Valérie Pécresse, a annoncé le lancement d’un réseau de communication quantique financé à hauteur d’un million d’euros ainsi qu’un programme régional de calcul quantique sur trois ans, doté d’une enveloppe de 1,5 millions d’euros.

Partager
L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France investit gros dans le quantique. Valérie Pécresse, présidente (Les Républicains) du conseil régional a dévoilé, lors d’une conférence de presse diffusée en direct le 18 novembre, une série de projets pour développer plusieurs facettes des technologiques quantiques afin de devenir « la région leader dans le quantique ». « Sans attendre l’annonce du plan national quantique, promis depuis quelques mois et qui se fait attendre », n’a-t-elle pu s’empêcher d’ajouter.

A court terme, l’Ile-de-France accordera un million d’euros au Paris Region Quantum Communication Infrastructure (QCI), premier réseau de communication quantique de la région, entre Saclay, Chatillon et Paris, « qui sera mis en place entre grands groupes, start-up, le Laboratoire d'Informatique de Paris 6 (LIP6), l’Institut d’optique et Télécom Paris ».


Par ce financement, la présidente de région ne cache pas son ambition de voir QCI devenir « la pierre angulaire » du projet de l’UE baptisé European Quantum Communication Infrastructure.

Pack quantique d’Ile-De-France : trois projets et 1,5 million d’euros sur trois ans

Valérie Pécresse a également annoncé le lancement du Pack quantique Ile-de-France (PAQ), soit « 1,5 million d’euros sur trois ans dont 600 000 euros dès 2020 pour développer trois projets afin de créer des synergies entre les grands groupes industriels et les start-up ».

Le premier projet concerne la start-up Pasqal, qui développe un calculateur quantique à base d’atomes neutres . « L’idée est de développer des preuves de concept autour de la plate-forme de Pasqal, sous forme de petits contrats relativement faciles à dégainer entre un client industriel et des start-up », détaille Christophe Jurczak, fondateur du Lab quantique, association qui vise à rassembler la communauté française du quantique. La première expérimentation concerne EDF, qui travaille déjà avec Pasqal pour explorer les atouts du calcul quantique dans l’optimisation de la gestion des déchets.

Plusieurs espaces pour les machines de Pasqal

« Dans un premier temps, ces projets utiliseront la machine de 100 qubits en construction chez Pasqal, en mode cloud, précise celui qui est aussi chairman de la start-up et fondateur de Quantonation, un fonds d’investissement consacré aux start-up quantiques. Ensuite, Pasqal pourrait installer en 2022 une autre machine, de plus de 200 qubits, au Très Grand Centre de calcul du CEA, où il y a aussi un supercalculateur – l’appel d’offres est toujours en cours. Aussi, nous allons bientôt inaugurer un nouvel espace dédié au quantique à Massy, qui pourrait, éventuellement, abriter ce genre de projets à l’avenir. Enfin, nous travaillons sur un espace dédié au quantique en plein Paris, avec la région Ile-de-France et la municipalité de Paris. »

En attendant que tous ces lieux soient opérationnels, deux autres collaborations sont déjà sur les rangs : la start-up française Qubit Pharmaceuticals, toujours avec Pasqal, et Total avec l’américaine QCWare, qui a récemment recruté le chercheur du CNRS Iordanis Kerenidis.

Qarbone : l’accélérateur quantique de la start-up C12

« Nous souhaitons aussi soutenir le projet Qarbone de la société C12, qui créera un accélérateur quantique fondé sur les nanotubes de carbone, poursuit Valérie Pécresse. Ce projet peut structurer l’émergence d’une filière industrielle de l’électronique quantique en Ile-de-France. »

Toutes ces nouvelles aventures seront coordonnées par le réseau de recherche régional Sciences et ingénierie en région Ile-de-France pour les technologies quantiques (Sirteq), inauguré en 2017, qui a déjà apporté son aide pour la future inauguration, en février 2021, du centre de R&D quantique du géant numérique Atos, aux Clayes-sous-Bois.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS