Environnement

L’Ifpen mesure le CO2 des sous-sols

Ludovic Dupin

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’Ifpen mesure le CO2 des sous-sols
L’atmosphère ne démarre pas tout à fait au niveau du plancher des vaches. De multiples échanges gazeux ont lieu dans les premiers mètres de profondeur de terre, qui peuvent être déstabilisés par des activités industrielles. L’IFP énergies nouvelles (Ifpen) veut mesurer ces perturbations avec son dispositif Escort (équipement de suivi de l’origine du CO2 des sols). « Nous auscultons une zone superficielle, jusqu’à 10 mètres de profondeur. C’est la zone d’échange entre le sous-sol et l’atmosphère. Nous en définissons l’état initial avant toute activité industrielle, puis nous mesurons son évolution », explique François Kalaydjian, le patron de la direction des technologies de développement durable de l’Ifpen. Une microsonde est placée dans le[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte