L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L'Ifpen a indiqué, lundi 25 octobre, avoir mis en service une station d'essai de systèmes de piles à combustible sur son site de Solaize, près de Lyon. Ces équipements seront principalement dédiés à l'étude des phénomènes de vieillissement pour les applications de mobilité lourde. Explications avec Pierre Leduc, chef de projet véhicules électrifiés et piles à combustible à l’Ifpen.

Partager
L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde
Le nouveau banc d’essai de l'Ifen est composé du cœur de pile ainsi que de l’ensemble des auxiliaires.

L’IFP Energies nouvelles a annoncé, lundi 25 octobre, la mise en service un nouveau moyen d’essai de systèmes piles à combustible de type PEM d’une puissance de 210 kW, sur son site de Solaize, à proximité de Lyon. Ce nouvel équipement jouxte celui installé début 2021 pour les moteurs à hydrogène. « C’est une grande première à l’Ifpen ! Ce moyen d’essai dédié aux piles à combustibles, associé à nos travaux en cours sur la combustion directe, nous permet d'appréhender toutes les facettes de la mobilité hydrogène », se réjouit Pierre Leduc, chef de projet véhicules électrifiés et piles à combustible à l’Ifpen.

Les équipements sont dimensionnés pour étudier le comportement des piles à combustible des véhicules lourds, tels que les camions de fret (entre 40 et 44 tonnes) ou les autocars de longue distance (régionaux ou plus). « Nous pensons à l’Ifpen que l’hydrogène est surtout adapté à ce segment de la mobilité », pointe M. Leduc.

Retarder le vieillissement

Le banc d’essai est composé du cœur de pile, auquel sont associés l’ensemble des auxiliaires nécessaires à son fonctionnement, comme le circuit d’alimentation en hydrogène, la boucle d’air, le système de refroidissement du cœur de pile ainsi que le boîtier électronique de contrôle commande. S’y ajoutent des instruments pour mesurer des débits, pressions, températures ou puissances électroniques. « C’est un moyen d’essai unique que nous avons installé : nous avons mis en place le système complet piles à combustible, et pas uniquement la partie stack comme c’est en général le cas dans les laboratoires », souligne le chef de projet.

L’objectif consiste à quantifier le phénomène de vieillissement de la pile à combustible de manière à le retarder au maximum en adaptant les algorithmes du contrôle commande. Plusieurs mécanismes, connus pour être responsables de la baisse du rendement de la pile, seront ainsi passés au peigne fin par les équipes de l’Ifpen, comme l’alimentation en hydrogène, en air comprimé, la gestion du refroidissement font partie des causes principales.

Réduire les coûts

« Mais d’autres phénomènes, plus cachés, ont également un rôle à jouer, comme les purges régulières du circuit d’hydrogène, explique Pierre Leduc. Lors du fonctionnement de la pile, de l’azote issu de l’air migre peu à peu vers le côté anode (où il ne devrait y avoir que de l’hydrogène). Il faut l’évacuer pour limiter la chute du rendement, mais nous devons progresser dans la connaissance de la gestion de ces purges pour les optimiser. »

Le nouveau banc d’essai et les instruments de mesure devraient ainsi permettre de « mettre en équation ces mécanismes de sous-vieillissement pour aboutir à une mesure du vieillissement global », résume M. Leduc. D’autres aspects, comme l’intégration optimisée avec les batteries, seront également étudiés. « Nous ne pourrons pas éviter le phénomène de vieillissement, mais si nous pouvions par exemple doubler la durée de vie des stacks, le gain économique serait déjà substantiel », précise M. Leduc, qui ajoute qu’aujourd’hui « une pile à combustible pour un camion coûte environ 50 000 euros ».

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS