Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

L'hydrolienne de Sabella immergée à 55 mètres de fonds dans la mer d'Iroise

, ,

Publié le

Sabella, une entreprise spécialiste des énergies marines, a installé son hydrolienne Sabella D10 au fond de la mer, entre le continent et l'île d'Ouessant (Finistère).

 

Opération réussie pour l'entreprise Sabella basée à Quimper (Finistère). Elle vient de positionner son hydrolienne nommée Sabella D10 à 55 mètres de fonds dans la zone dite du Fromveur, située entre le continent et l'île d'Ouessant (Finistère). Affrété par l'entreprise allemande Combi Lift, le bateau nommé Le Palembang, long de 133 mètres, s'est chargé de transporter l'hydrolienne d'un poids de 450 tonnes pour une hauteur de 17 mètres jusqu'à son lieu d'immersion.

La Sabella D10 va désormais être reliée au réseau électrique de l'île d'Ouessant par un câble sous-marin long de 200 mètres. Grâce à la puissance des courants  incessants dans cette partie de la mer d'Iroise, elle pourra produire jusqu'à 1 mégawatt d'électricité. Cette hydrolienne devrait rester une année au fond de la mer, le temps pour Sabella de tester sa résistance et les effets de son fonctionnement sur la faune et la flore sous-marines.

Bientôt une ferme hydrolienne

D'ici trois à quatre ans, il est prévu d'installer dans le Fromveur  une ferme  hydrolienne composée  de deux à trois machines qui garantiront à Ouessant sa quasi autonomie énergétique. Dirigée et contrôlée par Jean-François Daviau, Sabella travaille sur son projet d'hydrolienne depuis une décennie. 13 millions d'euros ont été investis dans les travaux de R&D et la mise au point de la Sabella D10.

L'entreprise a été soutenue par le programme des Investissements d'avenir à hauteur de 3,6 millions d'euros.

Le dirigeant prépare une nouvelle levée de fonds de 5 à 6 millions d'euros pour poursuivre ses travaux. A moyen terme, il  prévoit d'investir dans sa propre usine de montage d'hydroliennes sur le port de Brest (Finistère).

Stanislas du Guerny

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/06/2015 - 15h35 -

Pour en savoir un peu plus sur la technique des hydroliennes car cette technique parait très intéressante. Mis à part le prix de construction, qu'en sera t il des coûts d'exploitation ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle