L'horlogerie suisse s'attend à une année encore difficile

BALE (Reuters) - L'industrie horlogère suisse se prépare à une nouvelle année difficile en raison de l'absence de signes de reprise aux Etats-Unis, ont déclaré à Reuters les dirigeants du secteur à l'occasion du salon Baselworld qui s'est ouvert jeudi à Bâle.

Les fabricants suisses de montres font face à une baisse des ventes sur leurs principaux marchés - Hong Kong et les Etats-Unis - et souffrent également de la désaffection des touristes en Europe après une série d'attaques islamistes.

Le développement du commerce en ligne a également réduit l'attractivité des magasins physiques, explique Efraim Grinberg, PDG de Movado Group (MGI).

"Nous constatons un important changement dans le commerce de détail, surtout aux Etats-Unis. L'essor du numérique au cours des cinq dernières années a entraîné une baisse de la fréquentation en magasin", a-t-il déclaré à Reuters.

"On voit des ajustements, mais cela prendra du temps pour se concrétiser. Les distributeurs doivent accroître leurs efforts pour rendre les magasins plus attrayants", a-t-il dit, ajoutant ne pas croire à une résolution du problème très rapidement.

Les ventes de montres suisses dans le monde ont fléchi de 8% en janvier et février et de 12,4% sur le seul marché américain, après avoir déjà reculé l'an dernier de 9% dans ce pays.

MGI, propriétaire entre autres des marques suisses Movado et Ebel, a fait état lundi d'une baisse de ses ventes et de ses bénéfices pour l'exercice fiscal s'achevant au 31 janvier et a dit s'attendre à un recul d'environ 5% de ses ventes cette année.

Ricardo Guadalupe, responsable de la marque Hublot appartenant à LVMH, a dit pour sa part que les ventes aux Etats-Unis de la marque étaient stables depuis le début de l'année.

"Les Américains n'ont pas la même culture de la montre de luxe, ce n'est pas comme en Chine où les gens adorent les montres mécaniques", a-t-il dit.

Pour Laurent Dordet, à la tête de l'activité horlogère de Hermès, les ventes s'améliorent dans les boutiques du groupe mais les distributeurs multimarques font toujours face à des difficultés sur de nombreux marchés, notamment aux Etats-Unis, en raison de stocks excédentaires.

Swatch Group, premier fabricant mondial de montres, s'est toutefois montré plus optimiste en février et a dit la semaine dernière prévoir une hausse de 7-9% de ses ventes pour 2017.

(Silke Koltrowitz; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS