L'horloger suisse Patek Philippe veut stabiliser sa croissance

BÂLE (Reuters) - Patek Philippe, une des plus prestigieuses marques de montres en Suisse, prévoit d'augmenter sa production cette année, mais compte limiter les recrutements et les projets d'investissement, s'inscrivant à contre-courant de l'industrie horlogère, a dit mercredi son président.

Partager

Thierry Stern entend désormais stabiliser la croissance, après une année durant laquelle cette maison indépendante a consenti d'importants investissements et recruté 135 personnes, portant les effectifs à environ 2.000 employés au niveau mondial.

"Cette année j'aimerais bien calmer les choses. Je pense qu'aujourd'hui on est assez nombreux et que nous avons assez d'outils pour fonctionner sans avoir systématiquement à recruter une personne en plus", a-t-il déclaré à Reuters lors d'un entretien, à l'occasion du salon horloger qui ouvrira ses portes au public le 8 mars.

"Je veux m'assurer que la situation reste saine", a ajouté Thierry Stern, qui représente la quatrième génération aux commandes de cette société familiale.

Pour 2012, la société basée à Plan-les-Ouates, le coeur de l'industrie horlogère genevoise, n'a pas non plus de projets d'investissements "foudroyants", a-t-il précisé.

Cette stratégie s'inscrit à contre-tendance de nombre de concurrents au sein l'industrie horlogère, qui se voit forcés d'augmenter fortement les investissements dans les capacités de production depuis que les autorités de la concurrence suisses ont autorisé Swatch Group, le premier fabricant de mouvements et de composants horlogers, à réduire les livraisons aux tiers.

"Beaucoup de sociétés sont en retard dans leurs investissements et ont intérêt à renforcer les outils de production. Mais ce sont des choses que nous avons déjà fait", a-t-il expliqué.

Patek Philippe, dont les prix des montres débutent à 10.700 francs suisses mais peuvent se vendre au-delà d'un million de francs, fabrique ses propres calibres, mais dépend néanmoins de Nivarox, une filiale de Swatch Group, pour son approvisionnement sur certains composants.

Nivarox dispose d'un quasi-monopole sur l'échappement, un ensemble de composants incontournables à la fabrication de montres.

Dès 2005, la société avait déjà mis en place des solutions, s'associant à Swatch Group et à Rolex pour développer un nouveau type d'échappement en silicium.

"Aujourd'hui, nous pouvons produire environ un tiers des montres avec cette technologie", a ajouté Thierry Stern, qui s'est dit peu inquiet pour son approvisionnement sur les échappements standards.

PRUDENCE SUR LA CHINE

Le président de Patek Philippe s'est montré confiant pour sa marque en 2012, soulignant que la société produit des quantités relativement restreintes et ne parvient toujours pas à répondre à la demande.

Cette année, la maison prévoit de fabriquer 50.000 pièces contre 45.000 pièces en 2011.

Thierry Stern s'est néanmoins dit "vigilant" sur la Chine.

"Pour l'instant, la demande est toujours là mais on parle néanmoins d'un ralentissement qui pourrait affecter certaines marques", a-t-il déclaré.

Lundi, le Premier ministre chinois a ramené l'objectif de croissance de 8% à 7,5% pour 2012, afin de laisser à l'économie davantage de marge de manoeuvre pour ralentir si nécessaire.

Alors que nombre d'horlogers suisses ont multiplié les ouvertures de boutiques en Chine, Patek Philippe a toujours veillé à ne pas trop dépendre de ce marché, a rappelé son président.

Patek Philippe, qui ne dispose que de deux magasins dans le pays, réalise un tiers de ses ventes en Asie, contre 15% aux Etats-Unis et 44% en Europe.

Thierry Stern s'est néanmoins montré positif pour les Etats-Unis, "un marché où les ventes sont pratiquement revenu à leur niveau d'avant la crise", a-t-il indiqué.

Dans une note publiée lundi, Jon Cox, analyste chez Kepler Capital Markets a relevé ses prévisions de croissance pour l'industrie horlogère suisse, mettant en avant la bonne tenue du marché américain pour les montres suisses.

Le président de Patek Philippe s'est également montré rassurant sur l'Europe, où les ventes des horlogers ont pour l'instant bien résisté à la morosité du climat de consommation grâce aux flux de touristes des pays émergents.

"On a appris à être méfiant sur l'Europe. Mais pour une marque comme Patek Philippe, qui a une forte image, cela marche toujours", a-t-il déclaré.

Patek Philippe est la marque la plus appréciée des collectionneurs dans les salles des ventes. Le record absolu aux enchères se situe à 6,6 millions de francs pour une montre vendue en 2002 chez Antiquorum, une salle des ventes genevoise spécialisée sur l'horlogerie.

Non cotée, la société Patek Philippe ne communique pas son chiffre d'affaires. Selon les estimations de Vontobel, les ventes avoisinaient 970 millions de francs en 2010 pour une production de 42.000 montres.

Nathalie Olof-Ors, édité par Benoît Van Overstraeten

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Horlogerie publicitaire 

Pendule solaire REFLECTS SUWANEE

TENDANCE OBJET

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS