L'horizon s'éclaircit pour industrie française, juge Louis Gallois

Un an après la mise en oeuvre du pacte de compétitivité, l'industrie française a touché le fond et son horizon s'éclaircit, au moins pour une partie des entreprises, déclare Louis Gallois dans une interview aux Echos.

Partager
L'horizon s'éclaircit pour industrie française, juge Louis Gallois

Pour l'industrie française, le pire est passé, selon Louis Gallois. Le Commissaire général à l'investissement accorde une interview au quotidien économique Les Echos. Il estime qu'une stabilisation fiscale participerait à l'attractivité économique de la France. L'ancien dirigeant d'EADS et de la SNCF s'inquiète d'autre part de la hausse récente de l'euro et presse l'Eurogroupe de se saisir du problème de la politique de change dans la zone euro. "L'euro, situé autour de 1,35-1,40 dollar, peut étouffer la petite reprise à laquelle nous assistons", dit-il.

Un rapport de Louis Gallois sur l'économie française présenté l'automne dernier a servi de base au pacte de compétitivité présenté dans la foulée par le gouvernement, avec une série de mesures dont la plus emblématique a été le crédit d'impôt emploi compétitivité, équivalant à une baisse de charges de 20 milliards d'euros pour les entreprises. "Cela permet de réduire presque de moitié l'écart de compétitivité créé par rapport à l'Allemagne sur le front du coût du travail dans la décennie 2000", souligne-t-il. "Le plus important maintenant est de ne pas toucher au CICE et de garantir sa pérennité", ajoute-t-il alors qu'un certain nombre de députés socialistes ont vu dans cette mesure un "cadeau" fait aux entreprises.

une AFFAIRE DE TEMPS

"La compétitivité est une affaire de temps, de persévérance. C'est une action engagée sur plusieurs années", déclare encore Louis Gallois, qui dit avoir le "sentiment que l'industrie a touché le fond de la piscine et que, pour une partie d'entre elle, l'horizon s'éclaircit." Il juge qu'il y a encore des marges de progrès pour améliorer l'attractivité de l'économie, notamment la création d'un écosystème qui fait encore défaut et auquel, selon lui, une stabilisation fiscale participerait.

A la question de savoir pourquoi le pacte de compétitivité n'avait pas encore suscité de "choc de confiance" chez les chefs d'entreprises, Louis Gallois a déploré que l'ensemble des actions engagées depuis un an aient été "partiellement" occultées par les débats fiscaux. "Il faut que les organisations patronales reconnaissent, a minima, ce qui se passe: la pression fiscale sur les entreprises va diminuer en 2014. Je regrette que ce message ne soit pas suffisamment porté auprès des chefs d'entreprise", dit-il. "Au-delà, la confiance a aussi besoin d'un peu de croissance. Aujourd'hui, la conjoncture s'améliore mais cela reste encore fragile."

Avec Reuters (Yann Le Guernigou, Yves Clarisse)

0 Commentaire

L'horizon s'éclaircit pour industrie française, juge Louis Gallois

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS