Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'homme au travail, une exposition de Thierry Boulley

,

Publié le

L'homme au travail, une exposition de Thierry Boulley

Fin des années 60, on est encore dans les Trente glorieuses. Des hommes et des femmes sont au travail, dans des usines, des chantiers ou des hauts-fourneaux, en France, en Espagne, en Pologne ou au Brésil.

Pendant trente-cinq ans, Thierry Boulley, photographe à l'Usine Nouvelle, a fixé leurs gestes précis, au millimètre près, leurs regards absorbés par l'ouvrage, leurs tâches pénibles ou répétitives. Tournevis, tapis roulants, fers à souder et bleus de travails... Les saisissants clichés noirs et blancs redonnent vie aux vestiges d'un monde révolu, loin de la numérisation et de la robotisation.

Un mécanicien répare une camionnette Pegaso, une ouvrière ajuste une cocotte minute Seb, une autre vérifie les douilles d'une ampoule Mazda.Thierry Boulley donne à voir l'industrie à travers la présence humaine. Le travail y est encore une valeur sûre. On ne parle pas encore de mondialisation, de chômage partiel ou de quotas d'émissions de gaz à effet de serre.

















Outre leur force d'expression, ces clichés constituent des archives inestimables sur le monde ouvrier des années soixante et soixante-dix. Un hommage sans concession à un monde disparu à découvrir à travers les cinquante photographies exposées jusqu'au 27 février à la Chambre de commerce de Sète.

Carmela Riposa

"L'homme au travail", jusqu'au 27 février, au Palais consulaire, CCI de Sète.  Informations au : 04 67 74 74 71.


 



Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle