Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Election présidentielle 2017

L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon, ou l'ubiquité technologique

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Le candidat de la France insoumise, jean-Luc Mélenchon, tiendra deux meetings simultanés à Lyon et à Paris le 5 février. Présent physiquement à Lyon Eurexpo, il organise sa propre désintermédiation sous forme d'hologramme sur la scène des Docks de Paris.

L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon, ou l'ubiquité technologique
(de gauche à droite): Sophia Chikirou (directrice de la communication), Manuel Bompard (directeur de campagne), Bastien Lachaud (responsable des événements) et Mathilde Panot (responsable des groupes d'appui)
© Myrtille Delamarche

C'est une première mondiale. Un homme politique tenant meeting en direct... et en hologramme, sans enregistrement préalable et sans studio. Le président turc Recep Tayyip Erdogan l'avait osé, mais sa prestation avait été enregistrée en studio, dans une "boîte verte", avant la projection. Pour Jean-Luc Mélenchon, il s'agit réellement de se dupliquer, en live, sur deux scènes différentes à Lyon et Paris, le 5 février.

Une illusion d’optique

Sur l'entreprise qui assurera cette prestation et la technologie utilisée, l'entourage du candidat était encore peu disert il y a quelques jours, avant de révéler travailler avec le français Adrénaline Studio. 

Concrètement, la prestation du candidat à Lyon sera captée sous plusieurs angles et retransmise par satellite à Paris, où une projection sur une toile fine tendue en diagonale avec effet 3D créera une illusion d’optique en taille réelle, en couleurs, "au centimètre et au cheveu près", affirme l’équipe de campagne, qui voulait éviter l'effet "cabinet noir" souvent associé aux hologrammes. Une "prouesse technique" dont l’équipe est "très fière", car elle a permis, en quelques semaines, de provoquer un progrès technologique.

Le Huffington Post a rencontré l'équipe technique en charge du meeting :

"Au démarrage, on nous annonçait un décalage de 4 à 8 secondes entre Lyon et Paris, ce qui  nous posait un problème car l’objectif est qu’il y ait non seulement des images du meeting de Lyon à Paris, mais également des images de celui de Paris à Lyon", explique Bastien Lachaud, responsable des événements dans l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Et pour ceux qui ne pourront se rendre ni à Lyon Eurexpo (7000 places), ni aux Docks de Paris (3100 places), l’équipe travaille à rendre les signaux disponibles en streaming sur son site.

Une vieille idée de Jean-Luc Mélenchon

D'après son équipe de campagne, le candidat ressassait cette idée d'un meeting holographique depuis plusieurs années. "Nous n'avons pas été nombreux à le prendre au sérieux", reconnaît Bastien Lachaud, dont le tropisme spatial et technologique a favorisé les recherches dans le but de faire de ce rêve une réalité. "Quand je suis arrivé avec une proposition technique crédible, Jean-Luc Mélenchon a dit banco immédiatement ", affirme le responsable des événements. 

Le budget de ce double meeting est encore en cours de finalisation, mais le poste "hologramme" n'en est pas, selon les organisateurs, le poste principal. Son coût s'élève "à quelques dizaines de milliers d'euros" et l'événement "ne sera pas le meeting le plus cher de cette campagne", affirme l'équipe de Jean-Luc Mélenchon.

"Répondre au discours obscurantiste de Marine Le Pen"

La date de ce temps fort de la campagne n’a pas été choisie au hasard. Le week-end des 4 et 5 février sera très chargé, puisqu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen tiennent également meeting à Lyon, l’un le samedi, l’autre le dimanche. Mais c’est bien cette dernière que Jean-Luc Mélenchon souhaite contrer, en délivrant un discours inédit sur "Les nouvelles frontières de l’humanité", qu’elles soient numériques, marines avec l’économie de la mer chère au candidat, ou spatiales. "C’est un clin d’œil à l’obscurantisme de Marine Le Pen, auquel nous souhaitons opposer la croyance en l’avenir", explique le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle