Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’Haÿ-les-Roses accueille la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture d’Île-de-France

, , ,

Publié le

Eau de Paris a investi 2,5 millions d’euros pour construire la plus grande centrale photovoltaïque d’Île-de-France sur le toit de son réservoir d’eau potable de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne).

L’Haÿ-les-Roses accueille la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture d’Île-de-France
Centrale photovoltaïque sur le toit du réservoir d’eau potable de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne).
© Studio Vu pour Soprema Entreprises

Anne Hidalgo, maire de Paris, a inauguré jeudi 14 décembre après-midi la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture d’Île-de-France implantée sur le toit du réservoir d’eau potable de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne). Eau de Paris a investi 2,5 millions d'euros dans ce projet. Sur ce bâtiment appartenant à Eau de Paris, l’entreprise publique en charge de la production, du transport et de la distribution de l’eau dans la capitale, a fait installer 11 800 m² de panneaux solaires ce qui représente la superficie de neuf piscines olympiques. Cette centrale aura une production annuelle de 1 600 Mwh qui seront directement réinjectés dans le réseau local  permettant de couvrir les besoins en électricité de 500 foyers (hors chauffage et eau chaude sanitaire) dès 2018.

A l’occasion de ce projet Eau de Paris a fait d’une obligation une opportunité d’apporter sa pierre au nouveau Plan énergie climat de la ville adopté en novembre 2017 par le Conseil de Paris. L’entreprise publique devait en effet refaire l’étanchéité du toit végétalisé de ce réservoir afin d’assurer la parfaite protection sanitaire des 240 000 mètres cubes d’eau contenus dans quatre compartiments. "Avec 20 000 m² de toiture disponibles, une surface exceptionnelle en Île-de-France, et environ 1 780 heures d’ensoleillement par an, le réservoir de l’Haÿ-les-Roses était tout à fait adapté à ce type d’installation", indique un communiqué d’Eau de Paris.

Lauréate d’un appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie, Eau de Paris a investi 5 millions d'euros dans l’opération. Une moitié a été utilisée pour la réfection de la toiture. L’autre moitié a permis de financer la pose des panneaux, un coût entièrement amorti par la revente de l’électricité à Enedis, précise, en substance, Eau de Paris.

Patrick Désavie en Île-de-France

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus