Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’extrudeur espagnol Cortizo lance la construction de son usine près de Cholet

, , ,

Publié le

Le secteur de l’extrusion de profilés en aluminium dans les Pays de la Loire est bousculé par l’implantation de deux industriels espagnols, Cortizo et Extrusiones de Toledo.

L’extrudeur espagnol Cortizo lance la construction de son usine près de Cholet
Aluminium
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Cortizo a lancé les travaux de construction de sa première usine française à Chemillé (Maine-et-Loire). Conçue par le groupe d'ingénierie nantais Delta, elle devrait être opérationnelle d'ici à début 2015. Annoncé dès 2010, l’investissement approche les 20 millions d’euros et doit déboucher sur la création de 80 emplois.

Le fabricant espagnol de profilés en aluminium disposera d’une unité de 21 700 mètres carrés dédiée à l’extrusion et au laquage de menuiseries. Sa capacité de production s’élèvera à 12 000 tonnes qui s’ajouteront aux quelque 80 000 tonnes dont dispose déjà le groupe, basé à Padron en Galice, à travers cinq usines. La société a prévu aussi d’y traiter des profilés venus d’autres sites.

En face, un bâtiment de 2 000 mètres carrés recyclera les déchets et les chutes d’aluminium. Cette démarche est l’une des marques de fabrique de l’entreprise. De la même façon, elle mène une politique de réduction des emballages en effectuant ses livraisons au moyen de civières.

Mais alors que son chantier débute tout juste, l’industriel se voit coiffer au poteau par un concurrent espagnol, Extrusiones de Toledo : ce dernier, via sa filiale Extol France, vient de mettre en service en toute discrétion un site de production à Nantes (Loire-Atlantique). Il a investi 12 millions d’euros pour racheter un bâtiment de 4 000 mètres carrés et l’étendre sur 3 000 mètres carrés supplémentaires.

L’arrivée quasi-concomitante de ces deux opérateurs ibériques dans les Pays de la Loire ne relève pas du hasard : la région abrite la première concentration française d'entreprises du secteur, lesquelles importent environ 60 % des profilés qu’elles utilisent.

Jacques Le Brigand

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle