L’extrudeur espagnol Cortizo lance la construction de son usine près de Cholet

Le secteur de l’extrusion de profilés en aluminium dans les Pays de la Loire est bousculé par l’implantation de deux industriels espagnols, Cortizo et Extrusiones de Toledo.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’extrudeur espagnol Cortizo lance la construction de son usine près de Cholet
Aluminium

Cortizo a lancé les travaux de construction de sa première usine française à Chemillé (Maine-et-Loire). Conçue par le groupe d'ingénierie nantais Delta, elle devrait être opérationnelle d'ici à début 2015. Annoncé dès 2010, l’investissement approche les 20 millions d’euros et doit déboucher sur la création de 80 emplois.

Le fabricant espagnol de profilés en aluminium disposera d’une unité de 21 700 mètres carrés dédiée à l’extrusion et au laquage de menuiseries. Sa capacité de production s’élèvera à 12 000 tonnes qui s’ajouteront aux quelque 80 000 tonnes dont dispose déjà le groupe, basé à Padron en Galice, à travers cinq usines. La société a prévu aussi d’y traiter des profilés venus d’autres sites.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En face, un bâtiment de 2 000 mètres carrés recyclera les déchets et les chutes d’aluminium. Cette démarche est l’une des marques de fabrique de l’entreprise. De la même façon, elle mène une politique de réduction des emballages en effectuant ses livraisons au moyen de civières.

Mais alors que son chantier débute tout juste, l’industriel se voit coiffer au poteau par un concurrent espagnol, Extrusiones de Toledo : ce dernier, via sa filiale Extol France, vient de mettre en service en toute discrétion un site de production à Nantes (Loire-Atlantique). Il a investi 12 millions d’euros pour racheter un bâtiment de 4 000 mètres carrés et l’étendre sur 3 000 mètres carrés supplémentaires.

L’arrivée quasi-concomitante de ces deux opérateurs ibériques dans les Pays de la Loire ne relève pas du hasard : la région abrite la première concentration française d'entreprises du secteur, lesquelles importent environ 60 % des profilés qu’elles utilisent.

Jacques Le Brigand

JACQUES LE BRIGAND

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS