Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L’extension des consignes de tri va s'accélérer

Franck Stassi , ,

Publié le

L’éco-organisme Citeo débloque 190 millions d’euros pour accélérer l’extension des consignes de tri. Dès le premier trimestre 2019, 24 millions de Français devraient pouvoir trier l’ensemble de leurs emballages.

L’extension des consignes de tri va s'accélérer
Les centres de tri doivent s'adapter à l'arrivée de nouveaux flux.
© Laurent Rousselle

Afin de faciliter le passage à l’extension des consignes de tri d’ici à 2022, 190 millions d’euros vont être débloqués, a annoncé mardi 30 octobre Citeo. L’éco-organisme, issu de la fusion d’Ecofolio et d’Eco-Emballages, compte accélérer la mise en place du dispositif, prévu par la loi de transition énergétique, pour une application totale d’ici à 2022 sur l’ensemble du territoire. Pour l’heure, 24 millions de Français (soit 250 collectivités locales) pourront trier tous leurs emballages et papiers fin 2018 (ils ne sont actuellement que 15 millions à pouvoir le faire), avant une montée en charge à 34 millions d’habitants (soit 400 collectivités) fin 2019.

L’extension des consignes de tri doit se traduire par la modernisation des centres de tri afin qu’ils puissent accueillir l’ensemble des emballages en matières plastiques (pots et films en plus des bouteilles et flacons). Cet objectif induit aussi de revoir les installations et leur fonctionnement, afin de disposer des capacités de traitement nécessaires et des débouchés en conséquence. Les dispositifs de collecte (bacs, camions) devront également évoluer.

En mars dernier, le magazine 60 millions de consommateurs estimait que seuls 26% des emballages et des objets en plastiques sont recyclés en France ! Citeo met en avant les chiffres de 68% des emballages et de 57,6% des papiers. La filière du recyclage n’est pas la seule incriminée – les matériaux utilisés par les industriels évoluent régulièrement.

Une collecte simplifiée

La possibilité de trier 100% des emballages est déjà possible dans dix départements : les Ardennes, la Charente, la Dordogne, le Gers, la Vendée, le Jura, le Lot, la Lozère, les Pyrénées-Orientales et la Haute-Saône. Dix autres départements se sont engagés à simplifier le geste de tri, en améliorant la collecte de proximité (à Nice, dans les Alpes-Maritimes), en développant des points de collecte sélective (Trilib, à Paris) ou en harmonisant les modalités de collecte dans l’Oise. Ces actions seront financées à hauteur de 70 millions d’euros. D’ici à 2022, 400 000 tonnes d’emballages supplémentaires devraient être recyclés, dont 150 000 tonnes d’emballages en plastique.

Dans les territoires déjà concernés par l’extension des consignes de tri, chaque habitant recycle en moyenne 4 kg supplémentaires d’emballages par an.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle