L’express Chengdu – Lodz rapproche l'Asie de l'Europe

Entre l’avion et le bateau, le train est la solution rapide et économique pour les liaisons entre l’Asie et l’Europe. YHF Logistics inaugure sa liaison hebdomadaire entre la Chine et l’Europe centrale en attendant plus de trains.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’express Chengdu – Lodz rapproche l'Asie de l'Europe

Chengdu-Lodz, c’est pour mardi prochain. Le 21 mai, la société YHF Logistics devrait inaugurer son premier train régulier de marchandises : 41 wagons feront l’aller-retour entre Chengdu, en Chine, et Lodz, en Pologne. Cette première liaison ouvre peut-être un nouveau mode de transport de marchandises entre l’Europe et la Chine. Certes, il existe des trains de minerais et de terres rares entre la Chine et la Russie et les républiques voisines et l’Empire du Milieu, mais à une vitesse très lente. Livrer en express l’Europe, c’est encore exceptionnel, surtout en deux semaines comme le fera YHF Logistics. Ce projet a mûri pendant trois ans au sein de cette co-entreprise polono-chinoise, comprenant également des capitaux français. YHF Logistics a été créée pour offrir des solutions de transport complètes à ses clients. Elle peut désormais livrer la France depuis la Chine en un peu plus de quinze jours. Elle est dirigée par Sofiane Rachedi, également patron de Bizcom Europe, une société de conseil et d’achats aux entreprises et directeur de Compal Europe, un sous-traitant électronique qui produit, notamment en Pologne, pour des grandes marques de matériel informatique comme HP et Dell. Avec un tel pedigree, on peut se demander pourquoi il se lance dans le fret ferroviaire ? Il répond sans détour : "Parce que je ne viens pas de la logistique."

Sur l’ancienne route de la soie

Le transport ferroviaire est un excellent compromis entre l’air et la mer quand il s’agit de liaison rapide. En porte-conteneur, il faut compter plus d’un mois. Là, le train ne met que 12 à 14 jours pour la Pologne en passant par l’ancienne route de la soie, avec des arrêts possibles en Russie et au Kazakhstan. YHF assure ensuite la gestion du post-acheminement par la route jusqu’en Europe de l’Ouest en 48 heures. Le transport d’un conteneur par le train coûte environ 10 000 dollars, soit le double de la mer. Mais par avion, il faut compter 40 000 à 70 000 dollars…

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

YHF loue le matériel et les services des cheminots. Il assure toute l’organisation, comme les procédures douanières avant et pendant le trajet, quasiment aussi rapidement que dans l’aérien. Elles sont effectuées de manière électronique et proactive. Les systèmes d’YHF Logistics sont reliés aux systèmes informatiques des douanes des différents pays traversés par échange de données informatisé. Le service est sécurisé. Chaque conteneur est constamment sous surveillance active, scellé et suivi par satellite.

Le choix de la capitale du Sichuan n’est pas anodin. Cette ville en pleine croissance est un grand centre pour l’industrie automobile avec les usines Volkswagen et Volvo, entre autres, mais également pour l’électronique et l’informatique. YHF Logistics a reçu le soutien de la ville et de la Chambre de commerce de Chengdu et de la province du Sichuan. D’ailleurs, les grands noms de la logistique mondiale comme DHL et DB Schenker et des industriels de l’automobile, de l’informatique et de l’agroalimentaire sont clients ou en passe de le devenir. "On a ouvert le modèle, se félicite le patron d’YHF Logistics. Sous peu, nous mettrons d’autres trains en service."

Olivier Cognasse

2 Commentaires

L’express Chengdu – Lodz rapproche l'Asie de l'Europe

Thomas
20/05/2013 13h:20

Bonjour Savez-vous par où passe les trains ? J'imagine par le Nord de la Caspienne (samara ?). Autre solution plus improbable est de passer par l'isthme iranien.

Réagir à ce commentaire
Alex
23/05/2013 15h:15

Bonjour, Trajet du train: Chengdu (Chine), Alashankou, Almaty, Astana, Moscow, Minsk, Brest (Bielorussie), Lodz (3eme ville de Pologne).

Réagir à ce commentaire
2 Commentaires

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS