Economie

L'expansion de Seb en Chine mobilise les autorités locales

,

Publié le

Les étapes devant permettre au fabricant français de mettre la main sur Supor, le numéro 1 chinois des articles culinaires, se succèdent.
Selon l'AFP, une enquête vient d'être lancée par le ministère du commerce extérieur chinois, pour déterminer si cette acquisition viole ou non la loi anti-monopole. Une investigation qui fait suite aux inquiétudes formulées par plusieurs concurrents directs de Supor, pour qui ce rachat donnerait à Seb une position de monopole sur le marché local. Les actionnaires de Supor ont quant à eux approuvé fin août l'absorption de leur groupe par l'industriel français.
M.D.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte