L'ex-président sud-africain Jacob Zuma s'est constitué prisonnier

NKANDLA (Reuters) - L'ancien président sud-africain Jacob Zuma, condamné par la Cour constitutionnelle à quinze mois de prison, s'est constitué prisonnier mercredi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'ex-président sud-africain Jacob Zuma s'est constitué prisonnier
L'ancien président sud-africain Jacob Zuma, condamné par la Cour constitutionnelle à quinze mois de prison, s'est constitué prisonnier mercredi. /Photo prise le 26 mai 2021/REUTERS/Phill Magakoe

La porte-parole de la police, Lirandzu Themba, a confirmé que Jacob Zuma était en garde à vue, conformément à la décision de la Cour constitutionnelle.

Jacob Zuma a été condamné à quinze mois de prison la semaine dernière pour outrage à la justice après avoir refusé de comparaître devant une commission anti-corruption en février dernier.

La police avait reçu l'ordre d'arrêter l'ancien président d'ici mercredi soir s'il ne s'était pas constitué prisonnier. Des centaines de partisans de Jacob Zuma, armés de fusils et de lances, s'étaient rassemblés devant son domicile pour empêcher son arrestation.

"Le président Zuma a décidé de se conformer à l'ordre d'incarcération", a écrit sa fondation sur Twitter.

Jacob Zuma, qui nie toute malversation, est soupçonné d'avoir aidé les frères Atul, Ajaty et Rajesh Gupta, trois hommes d'affaires amis de l'ancien président, à s'enrichir frauduleusement aux dépens de l'Etat.

Les frères Gupta, qui démentent également ces accusations, ont quitté l'Afrique du Sud quand Jacob Zuma a été chassé du pouvoir en 2018 par des alliés de son successeur, l'actuel président Cyril Ramaphosa.

(Siyabonga Sishi avec Nqobile Dludla et Tim Cocks )Johannesburg et Wendell Roelf à Cape Town, rédigé par Nqobile Dludla et Alexander Winning; version française Camille Raynaud)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS