L'ex-patron de Wirecard va être libéré sous caution

FRANCFORT/BERLIN (Reuters) - Markus Braun, ancien président du directoire de Wirecard arrêté en raison de soupçons de manipulation du bilan du groupe allemand de services financiers, sera libéré dès qu'il se sera acquitté d'une caution de cinq millions d'euros, a annoncé mardi le parquet de Munich.
Partager
L'ex-patron de Wirecard va être libéré sous caution
Markus Braun, ancien président du directoire de Wirecard arrêté en raison de soupçons de manipulation du bilan du groupe allemand de services financiers, sera libéré dès qu'il se sera acquitté d'une caution de cinq millions d'euros, a annoncé mardi le parquet de Munich. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder

Wirecard, au coeur d'un scandale d'irrégularités comptables, a dit craindre lundi qu'une somme totale de 1,9 milliard d'euros comptabilisée dans son bilan n'ait en fait jamais existée, un trou énorme qui menace la survie de l'entreprise.

Markus Braun, qui a démissionné vendredi, a été placé mardi en détention. Il est soupçonné d'avoir gonflé le bilan du groupe afin de le rendre plus attractif aux yeux des investisseurs et des clients.

Lorsqu'il sera libéré sous caution, il devra se présenter à la police chaque semaine.

Selon deux sources proches du dossier, le parquet envisage également d'émettre un mandat d'arrêt à l'encontre de Jan Marsalek, limogé lundi de son poste de directeur général adjoint de Wirecard. L'avocat de ce dernier n'a pu être contacté.

Wirecard, qui a repoussé jeudi dernier la publication de ses comptes pour 2019, faute de leur validation par le cabinet EY, a annoncé lundi le retrait de ses résultats préliminaires 2019, de ceux du premier trimestre 2020 et de ses prévisions.

Longtemps coqueluche des investisseurs, le spécialiste allemand des paiements, qui compte des géants comme Visa et Mastercard parmi ses clients, a entamé en urgence des négociations avec ses banques créancières, auxquelles il doit environ 1,75 milliard d'euros, pour tenter d'éviter une crise de liquidité due à ce trou dans la caisse, qui représente environ un quart de son bilan.

(Michelle Martin et Arno Schütze; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Philippe Lefief)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS