Economie

L'ex-patron d'Alstom, Pierre Bilger s'explique à l'Assemblée

Publié le

L'ex-patron d'Alstom Pierre Bilger s'est expliqué mercredi à l'Assemblée nationale sur les raisons de son renoncement en août à ses indemnités de départ, estimant à l'occasion que les assemblées générales d'actionnaires ne doivent pas intervenir sur les rémunérations des patrons.

« Je ne voulais pas être un objet de scandale pour les salariés d'Alstom », a-t-il déclaré, lors de son audition par la mission d'information sur la réforme du droit des sociétés, qui étudie les conditions de rémunération des grands patrons.

En outre le débat sur ces indemnités « devenait un handicap » pour le nouveau PDG d'Alstom Patrick Kron, et le fait que « l'Etat (soit) entré dans le jeu début août » a provoqué un « changement complet » de contexte, a-t-il ajouté, énumérant ainsi les « trois raisons » qui l'ont amené à prendre cette décision.

Le 18 août, M. Bilger a renoncé « à son indemnité » de départ ainsi qu'à toute forme de rémunération postérieure au 11 mars 2003, soit un montant total brut de 4,1 millions d'euros.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte