L’Europe, un continent sous perfusion énergétique

L’Europe importe en moyenne 53 % de son énergie, majoritairement en provenance de la Russie. Une situation de dépendance à laquelle Bruxelles souhaite remédier.

Partager


Taux de dépendance énergétique des pays de l'Union Européenne. Ce taux se calcule en divisant les importations nettes d'énergie d'un pays par sa consommation d'énergie brute

Fin Juillet, le parlement européen publiait cette intéressante carte sur la dépendance énergétique du continent européen. Selon Bruxelles, l’Union Européenne est dépendante de pays tiers pour 53% de l'énergie qu'elle consomme, dont "90% de pétrole brut, 66% de gaz naturel et 42% de combustibles solides comme le charbon".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La facture énergétique de l’Europe s’élève, en 2013, à 400 milliards d’euros. La France seule a dépensé 66 milliards d’euros (triplement en dix ans), l’Allemagne 100 milliards d’euros.

Six pays dépendant à 100 % de la Russie

Le Parlement rappelle que l’Union importe un tiers de son pétrole depuis la Russie ainsi que 39% de son gaz et 26% de combustibles solides. Six pays est-européens dépendent même à 100% à Moscou pour le gaz.

"La sécurité énergétique sera une priorité de la commission dans les prochains mois. Le problème est d'une importance capitale pour nous tous", explique Jerzy Burzek, président de la commission de l'industrie. Une prise de conscience récente pour le Vieux continent qui prend de l’importance avec la crise Ukrainienne.

Ludovic Dupin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS