L'Europe termine en baisse, tournée vers les résultats

par Laetitia Volga

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Europe termine en baisse, tournée vers les résultats
Les principales Bourses européennes ont fini en légère baisse lundi. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,13% . Le Footsie britannique a cédé 0,39% et le Dax allemand a abandonné 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont fini en légère baisse lundi à l'issue d'une séance calme en attendant plusieurs rendez-vous majeurs dans la semaine, dont le coup d'envoi de la saison des résultats des entreprises au premier trimestre.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,13% à 6.161,68 points. Le Footsie britannique a cédé 0,39% et le Dax allemand a abandonné 0,13%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,43%, le FTSEurofirst 300 de 0,38% et le Stoxx 600 de 0,46%.

En dépit de la baisse du jour, les investisseurs restent confiants dans les perspectives de croissance économique qui ont porté la semaine dernière les marchés au plus haut.

Les publications de résultats d'entreprises commenceront véritablement mercredi aux Etats-Unis avec JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Wells Fargo. En Europe, la semaine sera animée par les publications de LVMH, L'Oréal et Publicis.

D'après les données IBES de Refinitiv, les bénéfices des sociétés du S&P-500 américain devraient avoir bondi de 25% au premier trimestre sur un an et ceux du Stoxx 600 de 47,4%.

Les indicateurs économiques attendus dans les prochains jours avec, entre autres, l'inflation américaine et en zone euro, les ventes au détail aux Etats-Unis et la croissance chinoise pour le premier trimestre, pourraient peut-être changer la donne.

A l'heure de la clôture en Europe, les indices de Wall Street perdaient de 0,2% à 0,5% mais le S&P 500 et le Dow Jones restaient proches des records atteints vendredi.

VALEURS

Veolia (+9,66%) a fini en tête du CAC 40 et deuxième du Stoxx 600 après l'annonce d'un accord de principe sur son rapprochement avec Suez, qui a gagné 7,73% et atteint en séance un pic historique.

Teleperformance a pris 1,53% après avoir relevé son objectif de croissance de chiffre d'affaires pour 2021.

En baisse, easyJet et Ryanair ont perdu respectivement 3,87% et 3,03% après une dégradation de HSBC à "conserver" sur les deux compagnies aériennes.

Glencore, BHP et Anglo American ont cédé entre 0,87% et 1,75%, pénalisés par la baisse des cours des métaux de base. L'indice Stoxx des valeurs minières a reculé de 1,18%.

TAUX

Les rendements des obligations d'Etat sont peu changés: celui des Treasuries à 10 ans gagne moins d'un point de base à 1,6782% et celui du Bund allemand à 10 ans, taux de référence pour la zone euro, a fini à l'équilibre, à -0,292%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le billet vert, qui perd de son attrait de valeur refuge, cède un peu de terrain face à un panier de devises de référence parmi lesquelles l'euro qui s'apprécie de 0,1%, à 1,1906 dollar.,

La livre sterling reprend de son côté 0,3% face au dollar alors que de nombreux commerces britanniques ont pu rouvrir leurs portes ce lundi, ce que le Premier ministre britannique a qualifié d'"étape majeure" vers une liberté retrouvée après le confinement.

PÉTROLE

Les prix du pétrole bénéficient de l'optimisme concernant une reprise de l'économie américaine, de l'accélération des vaccinations et des tensions au Moyen-Orient.

Le baril de Brent est en hausse de 0,43%, à 63,22 dollars, et celui de brut américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,54%, à 59,64 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    L'OREAL
ARTICLES LES PLUS LUS