L'Europe termine en baisse, les inquiétudes s'accumulent

par Laetitia Volga
L'Europe termine en baisse, les inquiétudes s'accumulent
Hormis Francfort, les Bourses européennes ont fini la séance en baisse modérée mercredi. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,12%. Le Footsie britannique a cédé 0,58% mais le Dax allemand a grappillé 0,07%. /Photo prise le 14 octobre 2020/REUTERS/Staff

PARIS (Reuters) - Hormis Francfort, les Bourses européennes ont fini la séance en baisse modérée mercredi tandis que Wall Street évoluait en territoire négatif, les marchés d'actions faisant les frais des incertitudes sanitaires et économiques liées à la pandémie de coronavirus.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,12% à 4.941,66points. Le Footsie britannique a cédé 0,58% mais le Dax allemand a grappillé 0,07%.

L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,18%, le FTSEurofirst 300 a abandonné 0,15% et le Stoxx 600 a reculé de 0,09%.

La timide hausse observée à l'ouverture en Europe a pâti de l'impasse des discussions sur des mesures de relance aux Etats-Unis mais aussi du peu d'avancées observées sur le front des relations commerciales post-Brexit aux déceptions dans la mise au point d'un vaccin contre le COVID-19 en passant par la crise sanitaire.

Les Pays-Bas, l'Italie ou encore l'Irlande du Nord ont récemment annoncé l'introduction de mesures de restrictions face à la progression du nouveau coronavirus.

Le président français, Emmanuel Macron, devrait annoncer dans la soirée lors d'une allocution télévisée de nouvelles mesures.

VALEURS

En Bourse, le secteur européen de la santé a accusé la plus forte baisse, son l'indice Stoxx perdant 0,63%, quand à l'inverse celui des "utilities" a gagné 0,81%.

Dans l'actualité des résultats, le spécialiste néerlandais des équipements de fabrication de semi-conducteurs ASML a abandonné 0,97% malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et une prévision de croissance à deux chiffres pour 2021.

Atlantia a pris 9,16% après une information selon laquelle une alliance formée par le groupe financier public italien CDP, Blackstone et les fonds Macquarie et F2i pourrait reprendre la participation du groupe d'infrastructures italien dans sa filiale d'autoroutes.

A WALL STREET

Au moment de la clôture européenne, Wall Street était dans le rouge, ses trois indices phares évoluant entre -0,13% et -0,59%.,,

Les marchés sont également tournés vers la nouvelle saison de résultats trimestriels qui se poursuit notamment dans le secteur bancaire avec des fortunes diverses.

Goldman Sachs était stable en Bourse après avoir publié un bénéfice supérieur aux attentes grâce au dynamisme de ses activités de trading obligataire et la baisse de ses provisions pour créances douteuses.

Bank of America reculait en revanche de 4,35%, plombée par une hausse des provisions et le recul de son activité dans trois de ses quatre principales divisions, et Wells Fargo perdait 5,35% après avoir fait part d'une chute de 57% de son bénéfice.

TAUX/CHANGES

Le repli sur les actifs jugés les moins risqués se traduit par un recul du rendement des Treasuries à dix ans, à 0,7107%. Son équivalent allemand est descendu en séance à un creux de cinq mois, à -0,586%.

Sur le marché des changes, le billet vert perd 0,24% face à un panier de référence après avoir signé mardi son plus important gain journalier en trois semaines.

L'euro avance légèrement, à 1,1755 dollar.

LES INDICATEURS DU JOUR

La production industrielle de la zone euro, unique statistique importante du jour, a progressé de seulement 0,7% en août après le bond de 5,0% le mois précédent, un ralentissement sans surprise par les économistes.

"Les effets du rebond s'estompant, l'émergence d'une deuxième vague et les mesures restrictives devenant plus lourdes pour les entreprises, il ne fait aucun doute que les chiffres positifs liés au déconfinement appartiennent au passé", a déclaré Bert Colijn, économiste en chef chez ING.

PÉTROLE

Les cours du pétrole repartent à la hausse en dépit des inquiétudes concernant la demande et l'aggravation de la situation sanitaire.

Le baril de Brent gagne 1,7% à près de 43 dollars et celui de brut léger américain 1,92% à 40,97 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS