Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L'Europe spatiale rallie les Italiens

Publié le

Finmeccanica et EADS s'associeront pour le développement du futur lanceur européen.

Les groupes Finmeccanica et EADS ont entériné le principe de création d'une société commune pour assurer la maîtrise d'oeuvre des futurs lanceurs européens FLPP, qui succéderont à Ariane 5, à l'horizon 2020. Cette nouvelle entité, détenue à 70 % par EADS Space Transportation et à 30 % par Finmeccanica (via ses filiales Alenia Spazio et Avio), pourrait voir le jour début 2005. En tout cas avant le prochain conseil ministériel de l'Agence spatiale européenne en juin 2005, pendant lequel sera décidé le financement des prochaines phases du programme FLPP. Le rapprochement des deux industriels est en effet une condition mise par l'Agence à la poursuite d'un programme stratégique pour l'Europe, lui garantissant l'accès à l'espace. Car aux alentours de 2012, l'Agence aura à choisir entre un lanceur consommable (type Ariane 5) et un lanceur réutilisable (type Shuttle).

Des ambitions européennes réaffirmées

Intervenant moins d'un mois après la décision de Finmeccanica et d'Alcatel de fusionner leurs activités satellites, ce nouvel accord entérine le choix des Italiens de jouer enfin la carte de l'Europe. A leur habitude, ils n'ont pas hésité à faire monter les enchères, mettant en avant leurs liens - et de possibles coopérations étendues - avec l'industrie américaine, pour renforcer leurs positions au sein de l'Europe spatiale. La société ELV, détenue à 70 % par Avio (ex-FiatAvio), a décroché la responsabilité de l'industrialisation du petit lanceur européen Vega. Les Italiens ont su se tailler une place de choix avec 17,5 % du programme Galileo de positionnement et navigation par satellites. Et Finmeccanica qui participe déjà à 7,5 % au capital d'Arianespace et à 15 % de la construction d'Ariane 5, a clairement affiché sa volonté d'augmenter ces participations.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle