L'Europe signe avec AstraZeneca pour acheter 300 millions de doses d'un vaccin contre le Covid-19

C'est officiellement le premier contrat d'achat de l'Union européenne pour un potentiel vaccin contre le Covid-19. La Commission européenne a annoncé le 14 août un accord avec AstraZeneca sur au moins 300 millions de doses.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Europe signe avec AstraZeneca pour acheter 300 millions de doses d'un vaccin contre le Covid-19
AstraZeneca fait partie des groupes les plus avancés dans la course au développement d'un vaccin contre le Covid-19.

Les tractations entre l'Europe et les laboratoires pharmaceutiques commencent à porter leurs fruits. Vendredi 14 août, la Commission européenne a annoncé un nouvel accord avec AstraZeneca. Ce dernier prévoit l'achat de 300 millions de doses du vaccin que tente de développer le groupe anglo-suédois. Une option d'achat a été posée sur 100 millions de vaccins supplémentaires.

L'accord était dans les tiroirs depuis plusieurs semaines. Déjà en juin, la France, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas s'entendaient avec AstraZeneca pour la fourniture de son potentiel vaccin. La Commission européenne présente tout de même son accord comme le premier contrat d'achat anticipé de l'Union européenne pour un candidat vaccin.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'Europe travaille sur d'autres accords similaires

"La Commission poursuit les discussions pour conclure des accords similaires avec d’autres fabricants de vaccins", indique l'exécutif européen dans un communiqué. Des discussions préliminaires ont ainsi été menées à leur terme jeudi 13 août avec Johnson & Johnson sur l'achat anticipé de 200 millions de doses d'un vaccin potentiel ainsi qu'avec Sanofi et GlaxoSmithKline le 31 juillet pour la fourniture de 300 millions de doses.

L'Europe négocie également avec Pfizer et Moderna, déclaraient en juillet à Reuters des sources européennes. L'exécutif communautaire veut disposer d'un cadre contractuel dès lors qu'un ou plusieurs vaccins auront démontré leur efficacité et leur innocuité face au Covid-19. L'objectif est d'assurer la protection des 450 millions d'Européens dès la mise sur le marché des potentiels vaccins. Un fonds européen de 2,4 milliards d'euros a été constitué pour financer ces achats.

Avec Reuters (Francesco Guarascio ; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS