Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L'Europe se mobilise pour la sécurité aérienne. Internet, la lutte contre le piratage s'intensifie. Le TGV coréen devient réalité. Automobile, les constructeurs américains ratissent large...

, , ,

Publié le

Les entreprises citées

L'Europe se mobilise pour la sécurité aérienne. La perte du boeing égyptien en Mer Rouge va peut-être accélérer la mise en place d'un dispositif de contrôle plus
contraignant, rapportent Les Echos et La Tribune. Bruxelles a dans ses tiroirs un texte, prêt depuis des années, qui obligerait les Etats à prendre les mesures nécessaires, lorsqu'un avion ne satisfait pas aux normes de sécurités européennes et à en informer la Commission. Celle-ci pourrait prendre des initiatives allant jusqu'à l'immobilisation des appareils présentant une sécurité insuffisante.

Internet, la lutte contre le piratage s'intensifie. Cinq géants de l'électronique et des télécoms vont annoncer une alliance pour contrer le piratage de données sur internet. Selon les Echos, Intel, Matsushita, Nokia, Samsung et Toshiba s'apprêtent à présenter et à promouvoir un dispositif destiné à bloquer la copie sur la toile, des oeuvres musicales et cinématographiques. Grâce aux actions en justice, notamment aux Etats-Unis, les téléchargements illégaux commencent déjà à baisser.

Le TGV coréen devient réalité. Les Echos reviennent sur l'aventure de la construction de la ligne à grande vitesse en Corée du Sud, qui aura nécessité 10 années de grands travaux pour relier les 400 km entre Séoul et Pusan. Le coût total du projet a triplé, pour atteindre plus de 12 milliards d'euros, dont les deux tiers en dépenses de génie civil. Sur les 46 rames qui devraient circuler dans trois mois, 12 sont construites en France par Alstom, les autres seront fabriquées, selon les plans du français, par Rotem, le constructeur local.

Automobile, les constructeurs américains ratissent large. Le salon automobile de Detroit, dans le Michigan devraient dévoiler une pléthore de nouveautés, relève Les
Echos et le Wall Street Journal. Les trois fabricants nationaux, General Motors, Ford et Chrysler, champions des "sport utility vehicule" et autres "light trucks", vont présenter de nombreux modèles sur le segment des berlines et des sportives. Un
marché sur lequel ils se font tailler des croupières par les constructeurs étrangers et
notamment japonais, Toyota a faillit ravir la place de numéro trois à Chryler, cette
année.

Le dollar tombe au plus bas. En chute continue depuis début décembre, le billet vert a atteint hier le cours plancher de 1,268 euro. C'est une baisse très politique, remarque La Tribune, qui favorise les entreprises américaines, dope la reprise économique et permet de sauver des emplois outre-Atlantique. Des conséquences qui pourraient se révéler positives pour la réélection du président sortant, en difficulté sur le front du chômage, mais qui font souffrir les exportateurs européens.

Alcatel sort du gouffre. L'équipementier français a survécu à la crise sans précédent dans le secteur des télécommunications. Le redressement a été spectaculaire, après deux années catastrophiques le groupe devrait afficher un bénéfice opérationnel pour 2003. Dans un entretien à La Tribune, Serge Tchuruk, le PDG, s'explique sur la stratégie et les nouvelles orientations du groupe. Achever les restructurations, faire croître le chiffre d'affaires et sans doute procéder à des acquisitions dans certains métiers.

Parmalat repose le problème de l'audit. Avec Enron dans l'énergie, Worldcom dans les télécoms ou Ahold dans la distribution, de nombreux scandales financiers se sont révélés ces deux dernières années, rappelle Le Figaro. Dans la plupart des cas les problèmes sont les mêmes. Mauvais contrôle du risque, acrobaties comptables avec utilisation de paradis fiscaux, dirigeants peu scrupuleux et défaillances des cabinets d'audit et des analystes.

Didier RAGU

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle