L'Europe s'apprêterait à bloquer la reprise des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri

[ACTUALISÉ] Le rachat des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri est-il menacé ? Sans d'importantes concessions de la part de l'entreprise italienne, la Commission européenne s'apprêterait à bloquer le projet selon des sources de Reuters.

Partager
L'Europe s'apprêterait à bloquer la reprise des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri
Un accord conclu en septembre 2017 prévoit le rachat par Fincantieri de 50 % des chantiers navals à l'État français. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

La Commission européenne va probablement bloquer le projet de rachat des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), par l'entreprise italienne Fincantieri, à moins que ce dernier ne propose d'importantes concessions pour répondre aux inquiétudes de l'exécutif européen sur le plan de la concurrence, a appris Reuters de personnes proches du dossier mardi 10 mars.

La Commission européenne décidera fin avril

Si le gouvernement français est favorable à ce rapprochement, il suscite une vive inquiétude chez les syndicats. En janvier 2019, la Commission européenne avait annoncé l'ouverture d'une enquête sur le projet en raison de ses craintes en matière de concurrence dans le secteur de la construction navale.

Interrogée par BFM Business, la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager a refusé de commenter ces informations. "Le dossier est en cours et je ne fais jamais de commentaires en public sur des questions qui ne sont pas tranchées", a indiqué la commissaire, également vice-présidente de l'exécutif européen. Elle a toutefois indiqué qu'une décision était prévue pour fin avril.

Les concessions restent à préciser

On ignore quelles concessions Fincantieri est susceptible de proposer, que ce soit en termes de cessions d'actifs ou de transferts de technologies à des concurrents, ont dit les sources. Le groupe italien espère que les autorités européennes tiendront compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus Covid-19 sur les entreprises et sur l'emploi avant de prendre une décision, a dit à Reuters une source proche de Fincantieri.

Un accord conclu en septembre 2017 prévoit le rachat par Fincantieri de 50 % des chantiers navals à l'État français. La France doit aussi prêter 1 % supplémentaire du capital pour donner à Fincantieri le contrôle opérationnel du groupe. Au terme de l'opération, l'État détiendrait toujours 33,34 % des Chantiers de l'Atlantique aux côtés de Naval Group (actionnaire actuel à 11,67 %).

Avec Reuters (Foo Yun Chee à Bruxelles et Elisa Anzolin à Milan; version française Bertrand Boucey)

1 Commentaire

L'Europe s'apprêterait à bloquer la reprise des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri

etienne legrand
11/03/2020 13h:03

Le précédent d'Alstom fait réfléchir: on a beaucoup tapé sur la commission européenne lorsqu'elle a interdit le rachat (déguisé en fusion) d'Alstom par Siemens. 1 an après, Alstom est en parfaite santé et en train de devenir le deuxième groupe mondial du transport ferroviaire grâce au rachat de Bombardier. Finalement, ne faut-il pas se réjouir de voir la commission européenne faire le travail que devrait faire le gouvernement français, à savoir défendre les fleurons tricolores?

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS