L'Europe pourrait obliger les grands groupes à une transparence sur leurs impôts

En plein débat sur l'évasion fiscale, la Commission européenne a décidé de faire des propositions pour contraindre les grandes entreprises - notamment du secteur numérique - à dévoiler le montant des impôts qu'elles payent dans chaque Etat européen.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Europe pourrait obliger les grands groupes à une transparence sur leurs impôts

Au lendemain du sommet européen largement consacré à la lutte contre la fraude fiscale, Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur et aux services, se saisit du dossier épineux.

En sus d'un projet de réforme qui contraindra les établissements bancaires européens à communiquer, dès 2014, leurs bénéfices, les impôts qu'ils paient et les subventions qu'ils reçoivent dans chaque pays, la Commission européenne entend "étendre ces obligations de transparence aux grandes entreprises et aux grands groupes" des autres secteurs, a confié Michel Barnier dans un discours relayé par l'AFP le 23 mai.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sans les nommer explicitement, la Commission européenne vise les multinationales du numérique ou des services comme Apple, Google, Amazon ou Starbucks qui ne sont pas assujetties aux mêmes règles que les groupes européens et paient des taxes infinitésimales au regard de leurs bénéfices.

Les travaux de la Commission européenne sur le sujet laissent donc entrevoir un renforcement de la législation européenne afin de couper court à l'optimisation fiscale à laquelle se livrent ces grands groupes.

0 Commentaire

L'Europe pourrait obliger les grands groupes à une transparence sur leurs impôts

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS