L'Europe finit sans tendance, prudence sur le commerce

par Laetitia Volga
L'Europe finit sans tendance, prudence sur le commerce
Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mais dans une fourchette étroite mercredi. À Paris, le CAC 40 a terminé à l'équilibre à 4 983,24 points. Le Footsie britannique a cédé 0,18% et le Dax allemand a perdu 0,09%. /Photo prise le 23 août 2018/REUTERS/Peter Nicholls

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mais dans une fourchette étroite mercredi après avoir effacé leurs gains du début de séance, les allusions de Donald Trump à de possibles droits de douane sur le secteur automobile ayant ravivé la prudence sur le commerce.

Les investisseurs attendent l'intervention à 17h00 GMT de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), espérant glaner des indications sur le rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 a terminé à l'équilibre à 4 983,24 points. Le Footsie britannique a cédé 0,18% et le Dax allemand a perdu 0,09%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,06%, le FTSEurofirst 300 a fini quasi inchangé (+0,01%) et le Stoxx 600 a terminé stable.

Les marchés actions avaient pourtant profité en séance des propos rassurants de Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison blanche, qui a déclaré mardi que la rencontre prévue samedi entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping était pour Washington l'occasion de "tourner la page" de la guerre commerciale entre les deux pays.

"Le rendez-vous entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping est l'occasion d'éviter une nouvelle escalade. Nous n'attendons d'eux pas plus qu'un accord sur un cadre de négociations", a tempéré Seth Carpenter, économiste chez UBS.

La progression des Bourses européennes a toutefois été freinée, voire effacée pour le Dax, par des tweets du président américain qui a déclaré que des droits de douane sur l'automobile "sont actuellement à l'étude" après l'annonce de milliers de suppressions d'emplois et des fermetures d'usines par General Motors.

VALEURS

Après avoir perdu jusqu'à 1,13% avec ces déclarations, le secteur automobile a fini sur une baisse de 0,45%. Le secteur a également pâti de la baisse de 4,31% de Continental après des commentaires prudents sur l'évolution attendue de sa marge en 2019.

L'équipementier français Faurecia a cédé 5,45% et Plastic Omnium 3,14%.

Après de deux séances de hausse, le titre Vallourec a perdu 1,94% alors que, selon le magazine Challenges, le groupe prépare un plan social de grande ampleur en France et en Allemagne.

A WALL STREET

A l'heure de la clôture européenne, les Bourses de New York sont dans le vert: le Dow Jones gagne 0,96%, le S&P 0,43% et le Nasdaq 0,39%.

Le secteur technologique de Wall Street gagne 0,96%, tiré par Salesforce (+3,93%), qui a publié des résultats trimestriels nettement supérieurs aux estimations des analystes et annoncé pour 2020 un objectif de chiffre d'affaires meilleur que prévu.

L'indice S&P-500 de l'automobile abandonne 0,83%. General Motors perd 1,76% et Goodyear 0,74%.

CHANGES

Le dollar avance de 0,09% face à un panier de devises de référence avant l'intervention du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, à 17h00 GMT, qui pourrait donner de nouvelles indications sur le rythme du resserrement monétaire à venir dans un contexte de ralentissement économique mondial.

"Le degré d'inquiétude de la Fed concernant le ralentissement économique en cours sera vu comme une indication sur la rapidité avec laquelle la Fed pourrait marquer une pause (dans sa hausse des taux)", commente Thu Lan Nguye, chargée de stratégie changes chez Commerzbank.

Le discours de Jerome Powell intervient au lendemain de nouvelles critiques à son encontre de Donald Trump qui estime que la hausse des taux de la Fed est préjudiciable à l'économie américaine.

De son côté, l'euro évolue autour de 1,1281 dollar. La livre sterling est stable à 1,2757 dollar.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans est en légère hausse, autour de 3,067%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans est également à l'équilibre, à 0,35%, tandis que son équivalent italien est tombé jusqu'à 3,24% alors que Rome s'est dit prêt à faire des concessions sur son budget 2019 pour le rendre acceptable par Bruxelles à condition de ne pas trahir ses promesses électorales.

PÉTROLE

Les cours du brut ont brièvement accentué leur perte à la suite de l'annonce par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis. Le prix du baril de Brent cède 0,3% à 60 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) évolue autour de 51,50 dollars.

LES INDICATEURS DU JOUR

Le marché n'a pratiquement pas réagi aux chiffres de la croissance de l'économie américaine confirmée à 3,5% en rythme annuel au troisième trimestre, ni à la chute des ventes de logements neufs à leur plus bas niveau en plus de deux ans et demi au mois d'octobre.

(Avec Danilo Masoni à Londres, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS