L'Europe finit en hausse, les résultats et les banques en soutien

par Claude Chendjou
Partager
L'Europe finit en hausse, les résultats et les banques en soutien
Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi. À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,92%. Le Footsie britannique a pris 0,71% et le Dax allemand 0,75%. /Photo prise le 1er novembre 2021/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi et Wall Street évoluait également dans le vert à mi-séance, les marchés d'actions étant portés par l'optimisme né des résultats des entreprises même si une certaine prudence demeure à l'approche des réunions de plusieurs banques centrales cette semaine.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,92% à 6.893,29points. Le Footsie britannique a pris 0,71% et le Dax allemand 0,75%.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,7%, le FTSEurofirst 300 0,74% et le Stoxx 600 0,71%.

La semaine qui s'ouvre sera marquée par des réunions de plusieurs banques centrales, dont celle de la Banque d'Australie mardi et celle de la Banque d'Angleterre jeudi.

La Réserve fédérale américaine présentera, pour sa part, mercredi à 19h00 GMT un communiqué de politique monétaire avant une conférence de presse à 19h30 GMT, l'issue de deux jours de réunion du FOMC.

Le marché anticipe une annonce sur une réduction de 15 milliards de dollars du programme d'achats mensuels d'actifs de 120 milliards de dollars (103 milliards d'euros) de la banque centrale américaine. Son président, Jerome Powell, a estimé le mois dernier qu'il était temps de lancer le 'tapering".

Malgré la perspective d'un durcissement des politiques monétaires de la Fed et de la BoE, l'amélioration des résultats des sociétés au troisième trimestre continue pour le moment d'alimenter la tendance positive sur les marchés d'actions.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones avançait de 0,16% après avoir touché en séance un record à 36.000 points. Le Standard & Poor's 500 grignotait 0,1% pour sa part, tandis que le Nasdaq prenait 0,42%.

Principal soutien aux indices, Tesla avance de 5,1% à 1.171 dollars après avoir franchi la semaine dernière le cap des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Meta Platforms, la maison mère de Facebook, contribue également à l'embellie du Nasdaq avec un gain de 2,4%.

"Les investisseurs estiment que le marché va rester solide jusqu'à la fin de l'année, donc ils misent sur les gagnants", commente Dennis Dick, trader chez Bright Trading.

Hors valeurs technologiques, Harley-Davidson bondit de 7,43% à la faveur de la suppression par l'Union européenne des droits de douane punitifs sur les motos et d'autres produits américains.

VALEURS

Le règlement du litige sur l'acier et l'aluminium entre Bruxelles et Washington a également profité en Europe aux groupes sidérurgiques comme ArcelorMittal (+2,03%), Salzgitter (+1,89%) et Thyssenkrupp (+2,36%).

Dans les changements de recommandations, Sanofi a gagné 2,1%, HSBC étant passé à l'achat sur le groupe pharmaceutique français.

A la baisse, Barclays a cédé 0,7% après l'annonce de la démission de son patron Jes Staley à la suite des conclusions préliminaires de l'enquête menée par les autorités britanniques sur ses liens avec Jeffrey Epstein.

Ailleurs en Europe, le joaillier danois Pandora a chuté de 5,81%, la croissance de ses ventes au troisième trimestre étant jugée décevante.

La compagnie aérienne Ryanair, en repli de 4,45% en séance, après un avertissement sur sa perte annuelle et l'annonce d'un projet de retrait de la Bourse, a renversé la tendance pour finir sur un gain de 1,15%.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Europe, le principal indicateur du jour portait sur le secteur manufacturier britannique. L'activité dans ce secteur manufacturier a progressé en octobre, à 57,8 après 57,1 en septembre, mais les industriels ont vu la croissance de la production ralentir et les coûts monter en flèche face aux tensions sur l'offre, selon les résultats définitifs de l'enquête mensuelle IHS Markit auprès des directeurs d'achat (PMI).

Aux Etats-Unis, l'indice de l'activité manufacturière a accusé une légèrement décélération en octobre, à 60,8 contre 61,1 le mois précédent, tandis que l'indice des nouvelles commandes est tombé à son plus bas niveau depuis juin 2020, à 59,8 après 66,7 en septembre, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée lundi.

CHANGES

Sur le marché des changes, l'indice mesurant les fluctuations du dollar face à un panier de devises de référence recule de 0,16% à la veille de la réunion de la Fed.

Goldman Sachs anticipe cependant désormais une première hausse de taux de la Fed dès juillet 2022 contre le troisième trimestre de 2023 auparavant.

L'euro évolue sans grand changement, à 1,1592 dollar.

La livre sterling cède 0,4% contre l'euro dans un contexte de tensions entre la France et la Grande-Bretagne au sujet de la pêche et avant la réunion de la Banque d'Angleterre jeudi.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor à dix ans avance de 2,6 points de base à 1,5821%, dans l'anticipation d'un resserrement monétaire.

Son équivalent allemand de même échéance, référence pour la zone euro, a fini pratiquement stable à -0,102%.

PÉTROLE

Sur le marché pétrolier, le brut repart à la hausse avant la réunion de jeudi de l'Opep+. Le baril de Brent prend 1,16% à 84,70 dollars et le brut léger américain 0,78% à 84,21 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Tangi Salaün)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS