L'Europe finit en baisse, les craintes liées au COVID-19 pèsent

par Claude Chendjou
Partager
L'Europe finit en baisse, les craintes liées au COVID-19 pèsent
Les Bourses européennes, à l'exception de Londres, ont terminé en baisse lundi. À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,1%. Le Footsie britannique a revanche pris 0,44%. Le Dax allemand a lui perdu 0,27%. /Photo prise le 22 novembre 2021/REUTERS/Staff

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, à l'exception de Londres, ont terminé en baisse lundi en raison des craintes suscitées par la situation sanitaire en Europe, tandis que Wall Street évoluait dans le désordre à mi-séance avec un Dow Jones dans le vert après le choix du président américain Joe Biden de reconduire Jerome Powell à la tête de la Réserve fédérale (Fed).

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,1% à 7.105 points. Le Footsie britannique a revanche pris 0,44%. Le Dax allemand a lui perdu 0,27%.

L'indice EuroStoxx 50 a reflué de 0,41%, le FTSEurofirst 300 de 0,02% et le Stoxx 600 de 0,13%.

Les marchés d'actions en Europe, malmenés vendredi par l'annonce d'un reconfinement national en Autriche, ont poursuivi leur baisse lundi, malgré une tentative de rebond en début de séance, après les déclarations de la chancelière allemande, Angela Merkel, n'excluant pas de nouvelles restrictions sanitaires dans le pays.

Le Premier ministre slovaque, Eduard Heger, a dit de son côté réfléchir "de manière intensive" à un éventuel confinement de trois semaines.

Aux Etats-Unis, les trois indices de Wall Street ont réagi positivement à l'annonce par la Maison blanche, avant l'ouverture, que Joe Biden avait proposé de maintenir Jerome Powell à la présidence de la Fed pour quatre années supplémentaires.

Sous le mandat de Jerome Powell, qui a succédé en février 2018 à Janet Yellen, le S&P 500 a bondi d'environ 70%, un rally historique lié à des mesures de soutien exceptionnelles pour amortir le choc économique provoqué par la crise sanitaire.

"La nomination par Biden de Powell pour un second mandat à la présidence de la Fed est une nouvelle qui favorise les acteurs du marché car ils aiment l'idée de continuité", commente Naeem Aslam, responsable de l'analyse marchés chez Avatrade.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones avançait de 0,88%, le Standard & Poor's 500 de 0,59%, tandis que le Nasdaq cédait 0,23%, après avoir atteint vendredi pour la première fois de son histoire la barre des 16.000 points.

Les deux principaux indices de Wall Street sont soutenus par le rebond des secteurs sensibles à la crise sanitaire, par les valeurs financières (+1,85%) et par l'énergie (+2,20%).

Le sous-indice bancaire sur le S&P-500 prend 2,58%, tandis que le sous-indice du transport aérien et celui de l'hôtellerie et de la restauration s'adjugent respectivement 0,58% et 0,12%. Wells Fargo, en tête des banques, gagne 3,29%, dans la perspective d'une remontée des taux l'an prochain, au regard de la probable reconduction de Jerome Powell à la tête de la Fed.

Les valeurs technologiques, qui ont porté vendredi le Nasdaq à un niveau record, cèdent du terrain, avec notamment Amazon (-2,36%) et Meta Platforms (-0,8%).

Les fusions-acquisitions animent également la tendance avec notamment KKR (-0,34%) qui veut racheter Telecom Italia (TIM) et une fusion entre le suédois Ericsson et le spécialiste américain de l'informatique dématérialisée Vonage, dont l'action s'envole de 26,11% à 20,64 dollars, un niveau inédit.

VALEURS EN EUROPE

En Europe, le compartiment télécoms (+1,75%), animé par des opérations de fusions-acquisitions, a enregistré la plus forte progression du Stoxx 600, grâce notamment à un bond de 30,25% de Telecom Italia.

Sur le CAC 40, Vivendi, premier actionnaire de TIM, a fini sur un gain de 1,94%. Dans le sillage de TIM, Orange a pris 2,02%, BT Group 2,52% et Telefonica 6,38%.

Dans les télécoms toujours, Ericsson a en revanche cédé 5,6% après l'annonce du rachat de Vonage pour 6,2 milliards de dollars.

À Londres, Marks & Spencer a avancé de 1,95% après un article du Sunday Times selon lequel l'enseigne de grande distribution intéresse Apollo Global Management.

CHANGES

Aux changes, l'indice mesurant les fluctuations du dollar face à un panier de devises de référence, prend 0,29%, au plus haut depuis juillet 2020, en réaction à une probable reconduction de Jerome Powell à la tête de la Fed.

L'euro de son côté se traite à 1,1262 dollar (-0,24%).

TAUX

Après une forte baisse vendredi, les rendements obligataires de référence repartent à la hausse, le dix ans américain évoluant à 1,6063%, soit un gain de sept points de base.

Le rendement du Bund allemand de même échéance, référence pour la zone euro, a fini en hausse de 4,5 points à -0,296%, tandis que son équivalent français a gagné 4,3 points à 0,051%.

PÉTROLE

Le pétrole, toujours sous pression en raison notamment des inquiétudes sur la demande liées à la situation sanitaire en Europe, rebondit après avoir touché dans la matinée un creux depuis le 1er octobre. L'agence Bloomberg, citant plusieurs sources, a cependant rapporté lundi que Joe Biden s'apprêtait à donner son feu vert, dès mardi, au déblocage des réserves stratégiques de pétrole des Etats-Unis en coordination avec d'autres pays.

Le Brent s'échange à 79,98 dollars le baril (+1,38%) et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à 77,09 dollars (+1,53%).

(Reportage Claude Chendjou)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS