L'Europe fait face à la propagation de la peste porcine

Face à l’épizootie de peste porcine, le ministère de l’Agriculture a renforcé les mesures de prévention des territoires proches de la Belgique, où 32 cas de sangliers affectés ont été recensés en moins d’un mois.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Europe fait face à la propagation de la peste porcine
La peste porcine africaine touche les porcs et les sangliers.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a annoncé avoir renforcé les mesures destinées à prévenir l’introduction de la peste porcine africaine sur le territoire français. Un premier volet de mesures avait été mis en place le 13 septembre dans les Ardennes, la Meuse, la Moselle et la Meurthe et Moselle. Au sein d’un périmètre de 133 communes, les activités forestières sont désormais interdites, en plus de la suspension de la chasse préalablement décidée. "Au-delà de la zone voisine de la Belgique, il est impératif qu’une prise de conscience collective soit à l’œuvre pour protéger durablement notre territoire vis-à-vis de cette maladie", a indiqué le ministre Stéphane Travert.

Détectée en Belgique le 13 septembre sur des sangliers, la peste porcine africaine ne touche que les porcs et les sangliers, sur lesquels elle peut engendrer un fort taux de mortalité. Ses symptômes (forte fièvre, anorexie, léthargie, désordres hématologiques, mort rapide) peuvent se propager à l’ensemble des porcs d’une exploitation. A l’heure où nous écrivions, 32 cas de peste porcine ont été recensés en Belgique sur des sangliers trouvés morts. Entre le 29 septembre et le 2 octobre, l’ensemble des porcs domestiques ont été mis à mort au sein de la zone de 63 000 hectares délimitée par les autorités. Aucun cas n’a actuellement été détecté en France.

Vers une baisse des exportations européennes

Les conséquences de cette épizootie sont notamment commerciales. "Tous les pays tiers d’exportation se sont fermés, la Belgique exportait 100.000 tonnes, c'est énorme", observe Paul Rouche, directeur délégué du syndicat français des entreprises de la viande Culture viande. Faute de débouchés suffisants à l’export, les prix payés aux producteurs ont déjà commencé à baisser, affirme-t-il. "Si le virus se propage en Europe via la population de porcs sauvages, nous pensons qu'il pourrait exister une demande d'exportation importante pour le porc américain, canadien et brésilien", renchérit la banque néerlandaise Rabobank, qui rappelle que l’Europe occidentale assure 35% des exportations mondiales de viande de porc.

La peste porcine africaine ne se limite pas à la Belgique. En République tchèque, 230 sangliers ont été trouvés morts entre juin 2017 et février 2018. Pour endiguer la propagation de la maladie, un périmètre de 57 kilomètres carrés a été clôturé. La chasse a temporairement été interdite avant d’être de nouveau autorisée – une prime est allouée aux chasseurs afin qu’ils recherchent des cadavres de sangliers. La Pologne constitue le pays européen le plus affecté. La Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, la Hongrie, l’Ukraine et la Roumanie sont également concernés.

La Chine également affectée

La peste porcine africaine touche aussi la Chine, où 20 cas avaient été recensés à la mi-septembre. Le transport d’animaux vivants a été limité dans plusieurs provinces. "Si nous utilisons les pertes de troupeaux observées lors de l'épidémie du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin de 2007, il est possible d'extrapoler qu'un déficit d'approvisionnement pouvant aller de 2 à 3 millions de tonnes pourrait apparaître dans les prochains mois", estime Rabobank.

0 Commentaire

L'Europe fait face à la propagation de la peste porcine

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS