L'Europe et le Japon montent dans une fusée… réutilisable

La France, l'Allemagne et le Japon mènent des études en commun en vue de développer un démonstrateur de lanceur réutilisable à l'horizon 2020. L’agence japonaise apporte son savoir-faire en matière de moteur cryogénique réutilisable, l’Europe sa base de lancement en Guyane.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Europe et le Japon montent dans une fusée… réutilisable
Base spatiale de Kourou

Et si le réutilisable était finalement la bonne voie ? Les tirs successifs réussis de SpaceX avec la récupération du premier étage de sa fusée Falcon9 font réfléchir toute la planète spatiale. Même l'Europe qui pour l'instant préfère développer Ariane 6 dans une version non réutilisable et miser sur des moteurs de nouvelle génération 10 fois moins cher à travers le programme Prometheus. Conscient qu'on ne pouvait pas faire l'impasse sur une telle option, le Centre national d'études spatiales (Cnes) a décidé tout de même de s'y intéresser.

Le Cnes a rendu public la collaboration qu'il avait nouée en novembre dernier avec l'agence spatiale japonaise JAXA dans le domaine des lanceurs réutilisables. L'agence allemande DLR est également associée à cette coopération. D'ici la fin de l'année, en fonction des résultats de ces études, la coopération pourrait aboutir à la réalisation dès 2020 d'un démonstrateur. Baptisé Callisto, ce petit véhicule spatial réutilisable de 10 mètres de hauteur pour un mètre de diamètre serait capable de monter à 100 kilomètres d’altitude et de revenir sur Terre. "Il faut se préparer à tous les scénarios. On ne peut pas faire l'impasse sur les technologies réutilisables même si on n'est pas certain de leur efficacité économique. Aujourd'hui, nous manquons d'expérience dans ce domaine. Réussir le retour d'un premier étage n'est pas trivial. Il faut maîtriser certaines technologies clés", explique Jean-Marc Astorg le directeur de l'activité des lanceurs du Cnes.

Etudes communes

Les technologies à mettre en oeuvre sont nombreuses: le réallumage des moteurs contre les flux aérothermiques, la modulation de la poussée tout le long du retour, le contrôle de la consommation d'ergol, la maîtrise de la trajectoire à haute vitesse (Mach 6) afin d'éviter l'endommagement du véhicule... Aujourd'hui, les moyens mobilisés restent toutefois assez modestes : environ une dizaine d'experts par agence. Mais en cas de poursuite, le programme pourrait nécessiter un financement d'une centaine de millions d'euros.

Les deux agences japonaise et française, de taille comparable, ont l'avantage de bien se connaître, menant déjà des études communes notamment dans les domaines de la cavitation (phénomène susceptible d'endommager les pompes d'un lanceur) et des effets acoustiques survenant au moment des lancements. Dans le cadre de la coopération Callisto, le Japon dispose d'un moteur cryogénique prévu pour la récupération. La France mettra à disposition le Centre spatial guyanais à Kourou pour les lancements expérimentaux.

L'accord ne concerne pas pour l'instant l'agence spatiale européenne car les partenaires ont trouvé qu'un cadre multilatéral était plus propice pour avancer plus rapidement. L'objectif reste de rallier d'autres pays au projet et notamment l'Italie.

Hassan Meddah

0 Commentaire

L'Europe et le Japon montent dans une fusée… réutilisable

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS