L'Europe envisagerait un fonds commun de créances

WASHINGTON (Reuters) - Des responsables européens envisagent de constituer un apport de fonds destiné à un fonds commun de créances (FCC, special purpose vehicle) qui émettrait des obligations et achèterait de la dette souveraine européenne, rapporte CNBC lundi, citant un responsable financier européen.

Partager

Le chaîne américaine ajoute que ce fonds serait créé par la Banque européenne d'investissement (BEI) et que les obligations pourraient également servir de collatéral pour la Banque centrale européenne (BCE).

"Notre sentiment est que le projet de démultiplier le FESF (Fonds européen de stabilité financière) est déjà bien avancé", a dit CNBC, ajoutant que ce n'était peut-être pas le seul projet en discussion pour juguler la crise de la dette souveraine dans la zone euro.

Wall Street a accru ses gains à cette annonce et le Dow Jones ainsi que le S&P-500 ont terminé sur des gains dépassant largement 2%.

Personne n'était disponible dans l'immédiat à la BEI.

Une autre responsable européen, qui participe aux discussions visant à trouver les moyens de résoudre la crise, a jugé cette information "bizarre".

"Franchement, ce qu'on évoque avec la BEI est tout simplement bizarre; ce n'est pas du tout ce dont on parle", a dit ce responsable à Reuters.

"Nous discutons avec la BEI d'une augmentation de ses capacités mais seulement pour des emprunts destinés à des projets", a-t-il ajouté, faisant référence à des emprunts obligataires destinés à financer les grands chantiers d'infrastructures de l'Union européenne.

Bureau de Washington, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS