Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L’Europe enfin sérieuse avec sa défense

Hassan Meddah ,

Publié le

Analyse

L’Europe enfin sérieuse avec sa défense
Le drone militaire lancé par la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne pourrait bénéficier du nouveau fonds européen de défense.
© Airbus - Schwarzbild Medienproduktion - Max Thum

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, prononcera devant le Parlement européen son discours de l’Etat de l’Union le 12 septembre prochain. Il réaffirmera l’une de ses nouvelles priorités : mettre en place une Europe de la défense. Il ne s’agira pas que de mots, l’argent est là.

La proposition de budget européen intègre pour la première fois une ligne budgétaire consacrée aux investissements de défense et de sécurité. En incluant les fonds hors budget, l’UE envisage de consacrer jusqu’à 30 milliards d’euros pour sa Défense et sa Sécurité sur la période 2021-227.

La décomposition est la suivante : 13 milliards d’euros pour le nouveau Fonds européen de défense, 10,5 milliards pour les opérations militaires et de paix, et 6,5 milliards pour la construction d’infrastructures de transport pour la mobilité des armées. Un effort inédit. La lutte contre le terrorisme qui a frappé au cœur les capitales européennes, les menaces aux frontières à l’Est de l’Europe ont accéléré les prises de conscience. D’autant plus que la Russie continue de montrer ses muscles. Elle organisera mi-septembre une incroyable démonstration de puissance militaire mobilisant 300 000 hommes, 36 000 véhicules blindés, 1 000 avions…

FAVORISER LES COOPÉRATIONS

Ce qui fait dire à certains que l’effort n’est pas encore suffisant. Alors que l’Europe renégocie ses liens avec l’OTAN, le président américain Donald Trump ne s’est pas privé de tacler son allié. Selon lui, le Vieux Continent devrait cesser de se reposer sur les Etats-Unis pour assurer sa sécurité, et porter ses dépenses militaires à 4% de son PIB. Même la France, qui va consacrer près de 300 milliards d’euros à son armée sur la période 2019-2025, n’atteindra l’objectif des 2% du PIB qu’en 2025.

Le fonds européen de Défense, ciblant les industriels de l’armement, marque indéniablement une réelle avancée. Son but : apporter une autonomie stratégique et technologique aux armées européennes. La méthode: inciter les pays membres et leurs industriels à coopérer pour développer des drones, des logiciels de cybersécurité, des lasers militaires à haute énergie, des équipements de surveillance des frontières…

Le fonds prendra en charge 20% du coût de développement des prototypes à condition que le programme correspondant associe au moins trois industriels de trois pays différents. Le message a été entendu. La France, l’Italie, l’Allemagne envisagent de faire appel au fonds pour lancer un nouveau drone militaire européen… alors qu’aujourd’hui ils achètent sur étagère un appareil américain.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

31/08/2018 - 20h06 -

La Russie à certes des moyens de dissuasion avec le second parc de missile nucléaire et un armement conventionnel qui redevient opérationnellement efficace cependant stratégiquement elle n'a AUCUN intérêt d'attaquer. Sa situation est celle d'un pays en manque de population 147 Millions c'est seulement 20 de moins que le japon et elle regorge de ressource primaire à ne plus savoir quoi en faire. Elle cherche des technologies et des clients pour ses ressources , le meilleur moyen d'y parvenir est le commerce , il y a une vrai complémentarité entre l'europe de l'ouest pauvre en ressource primaire et qui se cherche des débouchés pour ses productions. En comparaison les USA sont des parasites qui via leur soft power film et séries TV séduisent puis draine les cerveaux européens. Ajoutons que leur budget militaire délirant nous protège moins qu'il nous tiens en joue et leur service d'espionnage (merci Snowden) parachève de nous mettre en coupe réglée.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle