L'Europe en hausse grâce aux espoirs de reprise économique

par Laetitia Volga
L'Europe en hausse grâce aux espoirs de reprise économique
Les principales Bourses européennes rebondissent lundi matin. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,25% à 4.500,3 points vers 08h50 GMT et à Francfort, le Dax prend 1,91%. La Bourse de Londres est fermée pour le "Spring Bank Holiday" tout comme Wall Street. /Photo prise le 20 mai 2020/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes rebondissent lundi matin, portées par les espoirs de reprise économique et même si que les tensions liées à la situation à Hong Kong restent une source d'inquiétude.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,25% à 4.500,3 points vers 08h50 GMT et à Francfort, le Dax prend 1,91%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 1,47%, le FTSEurofirst 300 de 0,54% et le Stoxx 600 de 0,91%.

La Bourse de Londres est fermée pour le "Spring Bank Holiday" tout comme Wall Street qui restera close pour le week-end prolongé du "Memorial Day".

La situation à Hong Kong est encore tendue au lendemain d'une importante manifestation dans le territoire autonome contre un projet chinois de loi sur la sécurité nationale qui menace d'envenimer les relations entre les Etats-Unis et la Chine.

Le département américain du Commerce a annoncé vendredi avoir ajouté 33 sociétés et institutions chinoises à sa liste noire, les accusant de contribuer à des violations des droits de l'homme.

Malgré cela, les investisseurs privilégient les signaux positifs dans l'évolution de la pandémie à mesure que les pays assouplissent les mesures de confinement, comme l'Espagne, prête à accueillir des touristes dès le mois de juillet.

L'agenda en termes de statistiques économiques est mince avec seulement la confirmation de la contraction de 2,2% de l'économie allemande au premier trimestre et l'amélioration plus marquée que prévu du moral des chefs d'entreprise allemands grâce à la levée progressive du confinement, selon l'institut Ifo.

La semaine qui s'ouvre sera plus animée avec notamment mercredi la présentation par la Commission de son projet de relance européen, jeudi la deuxième estimation du PIB américain au deuxième trimestre et vendredi l'inflation en zone euro et les dépenses et revenus des ménages américains.

"Il faudra un tour de magie congru de la Commission mercredi afin de rassurer, non pas sur une revue positive et favorable des anticipations économiques à venir mais sur la vigueur, la puissance et la capacité européenne à fournir, non seulement un plan de relance ambitieux dans une équation alambiquée mais la preuve pour tous d’une réussite collective de qualité", estime Vincent Boy, analyste chez IG France.

VALEURS

Peu de valeurs se distinguent en ce jour férié pour de nombreux investisseurs. Tous les secteurs sont en hausse: l'indice de la construction prend plus de 2% et celui de l'immobilier 1,65% et celui de la "high tech" environ 1,8%.

Lagardère grimpe de 12,93% après l'annonce d'une entrée de la holding familiale de Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe LVMH (+0,15%), dans la société holding d'Arnaud Lagardère, qui s'assure ainsi d'un soutien de plus face aux attaques du fonds activiste Amber Capital, tandis que Vivendi a encore augmenté sa propre participation.

A Francfort, Bayer gagne 7,89% après avoir fait part de progrès dans ses négociations pour parvenir à un règlement des poursuites concernant le Roundup, un désherbant à base de glyphosate accusé de provoquer le cancer.

EN ASIE

L'indice Nikkei a pris 1,7%, soutenue par une information du Nikkei selon laquelle le Japon envisage un nouveau plan de soutien de plus de 850 milliards d'euros, qui comprendrait principalement des programmes d'aide financière pour les entreprises frappées par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Les investisseurs nippons ont salué également la levée lundi de l'état d'urgence dans la capitale, Tokyo.

Les marchés chinois ont su résister à la poursuite des tensions à Hong Kong: l'indice Hang Seng à Hong Kong a terminé la journée en hausse de 0,1% après avoir reculé en séance à un creux de deux mois. L'indice SSE Composite à Shanghai et le CSI 300 de Chine continentale ont pris 0,15% et 0,14% respectivement.

A WALL STREET

Wall Street a fini vendredi sans grande tendance lors d'une séance essentiellement animée par les craintes d'une nouvelle montée de la tension entre la Chine et les Etats-Unis, qui s'ajoute aux préoccupations strictement économiques. [.NFR]

L'indice Dow Jones a cédé 0,04% tandis que le S&P-500 a pris 0,24%. De son côté, le Nasdaq Composite a avancé de 0,43%.

Cette séance terne n'a toutefois pas fait oublier la performance enregistrée sur l'ensemble de la semaine par les principaux indices boursiers américains : le Dow a pris 3,3%, le S&P 500 a gagné 3,2% et le Nasdaq 3,4%.

CHANGES

Les craintes d'une confrontation entre les États-Unis et la Chine au sujet des libertés civiles à Hong Kong soutiennent le dollar, qui ses gains de vendredi contre un panier de devises internationales.

Le yuan sur le marché onshore se stabilise après s'être rapproché de son plus bas niveau depuis sept mois et demi atteint vendredi face au billet vert.

L'euro recule de 0,11% à 1,0888 dollar après un pic à plus de 1,10 dollar la semaine dernière en réaction à l'annonce d'un projet européen de relance présenté par Paris et Berlin. Samedi, l'Autriche, la Suède, le Danemark et les Pays-bas ont déclaré formellement leur opposition à ce projet qui prévoit l'émission d'une dette commune européenne.

Le rendement du Bund allemand est quasiment stable à -0,493%.

PÉTROLE

Les cours du brut évoluent dans le désordre entre la levée partielle des mesures de confinement ,qui entretient l'espoir d'une reprise de la demande mondiale, et les tensions à Hong Kong.

Le baril de Brent cède 0,14% à 35,08 et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,42% à 33,39 dollars.

(édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS