L'Europe échappe à la tendance baissière de Wall Street

par Laetitia Volga
L'Europe échappe à la tendance baissière de Wall Street
les Bourses européennes, en hausse à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,68%. À Francfort, le Dax prend 0,61% et à Londres, le FTSE cède 0,24%. /Photo prise le 30 décembre 2020/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Une quatrième séance de baisse est attendue jeudi à Wall Street, où la préoccupation première des investisseurs reste la possibilité d'une inflexion dans la politique de rachats de titres de la Réserve fédérale, une perspective qui ne semble pas perturber les Bourses européennes, en hausse à la mi-séance.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en léger repli pour le Nasdaq et le S&P-500 et en baisse de 0,4% pour le Dow Jones.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,68% à 6.305,1 points vers 11h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,61% et à Londres, le FTSE cède 0,24%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,52%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,6% et le Stoxx 600 de 0,51%.

La publication du compte rendu de la dernière réunion de la Fed a montré que certains de ses membres étaient disposés à ouvrir le débat à un moment donné lors des prochaines réunions sur un ajustement du rythme des achats d'actifs si l'économie américaine continuait à progresser rapidement.

Ce début d'inflexion chez certains dirigeants de la banque centrale américaine devrait maintenir les indices de Wall Street sous pression ce jeudi, même si les mouvements sur le marché obligataire américain s'apaisent après un sursaut dans le sillage de la publication des minutes mercredi.

Les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, à 12h30 GMT, apporteront aux marchés un nouvel élément d'appréciation de l'évolution de la reprise.

La nervosité de Wall Street ne semble pas gagner les marchés boursiers européens qui confirment leur rebond après avoir cédé entre 1% et 2% la veille, échaudés par la chute soudaine des cryptomonnaies et les craintes inflationnistes.

Sur ce dernier point, Philip Lane, économiste en chef de la Banque centrale européenne, a déclaré que les prédictions d'une nouvelle période d'inflation élevées étaient injustifiées, ajoutant que la BCE avait encore "beaucoup de travail à faire" pour ramener l'inflation à son objectif de 2%.

VALEURS EN EUROPE

En tête du Stoxx 600, le norvégien Nordic Semiconductor bondit de 6,00% après des informations de presse selon lesquelles STMicroelectronics (-0,39%) envisage une offre de rachat.

Bouygues est stable (-0,03%) après avoir gagné près de 4% en séance à la suite de la publication de ses résultats du premier trimestre au cours duquel le groupe de BTP et de télécoms a renoué avec un bénéfice net.

Elior baisse de 2,45% après des résultats et des prévisions semestriels jugés décevants.

EasyJet, qui a creusé ses pertes au premier semestre, recule de 1,40%.

TAUX/CHANGES

le rendement des Treasuries à dix ans recule d'un point de base à 1,6728% après avoir nettement augmenté mercredi en réaction à la publication des "minutes" de la Fed.

Sur le marché obligataire européen, fermé au moment de leur parution, le rendement du Bund de même échéance rattrape son retard et gagne plus de deux points à -0,086%.Le dollar baisse légèrement contre un panier de devises internationales après avoir bondi de 0,5% la veille.

L'euro gagne 0,21%, proche de 1,22 dollar

Le bitcoin (+9,39%) remonte à plus de 40.000 dollars après avoir chuté à son plus bas en quatre mois à 30.066 sur fond d'inquiétudes concernant le durcissement de la réglementation en Chine sur les cryptomonnaies.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est en baisse sur des anticipations d'une hausse de l'offre de l'Iran après les progrès réalisés en vue d'un accord sur le programme nucléaire.

Le Brent perd 1,58% à 65,61 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,56% à 62,37 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS