L'Europe débute en hausse, reprise des négociations Chine/US en vue

par Juliette Rouillon
Partager
L'Europe débute en hausse, reprise des négociations Chine/US en vue
Les Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,64% vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,7% et à Londres, alors que le FTSE recule de 0,39%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi à la suite de la confirmation que les Etats-Unis et la Chine tiendront des négociations début octobre, éveillant l'espoir d'une désescalade dans la guerre commerciale avant qu'elle n'affecte plus profondément l'économie mondiale.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,64% à 5.567,59 points vers 08h10 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,7% et à Londres, alors que le FTSE recule de 0,39%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,61%, le FTSEurofirst 300 de 0,36% et le Stoxx 600 de 0,44%.

Washington et Pékin ont convenu d'organiser des discussions commerciales début octobre à Washington, a indiqué jeudi le ministère chinois du Commerce, tandis qu'un représentant américain a annoncé la tenue de réunions sino-américaines à niveau ministériel "dans les prochaines semaines".

Autre facteur de soutien: le gouvernement de Boris Johnson a annoncé avant l'ouverture qu'il renonçait à essayer d'empêcher l'adoption définitive d'une proposition de loi qui le contraint à demander un nouveau report de trois mois du Brexit s'il ne parvient pas à un accord avec l'Union européenne d'ici au 31 octobre.

L'annonce mercredi par la dirigeante de l'exécutif de Hong Kong Carrie Lam du retrait du projet de loi d'extradition de suspects vers la Chine continentale, contribue aussi à améliorer le sentiment de marché.

VALEURS

Les secteurs cycliques et les plus sensibles à l'évolution du commerce mondial sont en tête des hausses dans l'espoir d'avancées dans les négociations sino-américaines. L'indice des technologiques prend 1,91%, l'automobile 1,6% et les industrielles 1,35%.

Paris est portée aussi par les bons résultats et perspectives de Safran et Dassault Aviation, ainsi que par l'arivée d'un nouvel actionnaire chez Casino.

Safran gagne 6,97%, plus forte hausse du CAC 40, après avoir relevé ses prévisions de résultats annuels et prolongé le mandat de son directeur général jusqu'à la fin de l'année prochaine après un premier semestre marqué par une croissance plus forte que prévu du bénéfice.

Casino, mis sous pression par sa dette et le placement en sauvegarde de sa maison-mère Rallye, a annoncé jeudi l'arrivée à son capital de l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky. Le titre progresse de 5,2%, l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120.

Dassault Aviation bondit de 8,69% après avoir confirmé ses objectifs 2019 d'un chiffre d'affaires net en "forte hausse" et d'une augmentation du nombre de livraisons d'avions, le groupe ayant enregistré une hausse de son bénéfice sur les six premiers mois de l'année.

A Francfort, SCOUT24 perd en revanche 1,98%. Quatre mois après l'échec de leur tentative de rachat, Hellman & Friedman et Blackstone Group ont vendu mercredi 6,2% du capital du groupe allemand de petites annonces à des investisseurs institutionnels au prix de 52 euros par action (contre 53 euros en clôture mercredi).

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 2,12%, saluant l'apaisement des tensions à Hong Kong, le vote contre un Brexit sans accord et des signes de progrès dans les négociations entre la Chine et les Etats-Unis.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progressait de 1,08% en début de matinée en Europe tandis que l'indice composite de Shanghai a pris 0,96%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi, profitant tout à la fois d'une accélération de la croissance dans le secteur des services en Chine, d'un apaisement de la crise politique à Hong Kong et du vote des députés britanniques visant à éviter un Brexit sans accord.

Reprenant une bonne partie du terrain perdu la veille, l'indice Dow Jones a gagné 237,45 points, soit 0,91%, à 26.355,47. Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 31,51 points, soit 1,08%, à 2.937,78. Le Nasdaq Composite a progressé de 102,72 points, soit 1,3%, à 7.976,88 points.

TAUX

Les rendements de la zone euro accentuent légèrement leurs gains, la reprise des négociations favorisant le retour vers les actifs à risque au détriment des obligations d'Etat. Le rendement du Bund allemand à 10 ans, référence pour la zone euro, reprend 2,8 points de base (pdb) à -0,649%.

Les rendements italiens, qui ont baissé ces derniers jours dans la perspective d'un nouveau gouvernement de coalition, se stabilisent. Le taux à 10 ans est inchangé à 0,826%, proche de son plus bas record de 0,803%.

Aux Etats-Unis, les rendements des Treasuries renforcent leurs gains avec le retour en force de l'appétit pour les actifs risqués qui a permis à la courbe des rendements américains de poursuivre sa repentification.

L'écart - très surveillé - entre les taux à deux et dix ans a atteint mercredi son plus haut niveau depuis le 21 août.

Le rendement des bons du Trésor à dix ans est en hausse de 4,5 points de base à 1,504% alors que le deux ans prend 3,8 pdb à 1,472%, après être tombé à 1,430%, son plus bas en deux ans.

CHANGES

Les devises à risque, sensibles au commerce, comme le dollar australien et le yuan, gagnent du terrain au détriment des devises "refuge" comme le yen. Le dollar se stabilise face à un panier de monnaies de référence.

La livre sterling conserve ses gains après avoir fortement progressé la veille dans l'espoir qu'un Brexit sans accord pourra être évité malgré une incertitude qui reste grande sur la sortie de l'Union européenne.

PÉTROLE

Les cours du pétrole retombent malgré les nouvelles encourageantes sur les négociations commerciales entre Washington et Pékin, après avoir grimpé de plus de 4% la veille à la suite de l'annonce d'une accélération de la croissance dans le secteur des services en Chine au mois d'août.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,69% à 55,89 dollars le baril et le Brent perd 0,68% à 60,29 dollars.

(Édité par Marc Joanny)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

DASSAULT AVIATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS