Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

L'Europe complique Nord Stream 2 pour Gazprom et les Allemands

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

En bref La nouvelle directive gaz européenne pourrait obliger Gazprom, constructeur du gazoduc Nord Steam 2 entre la Russie et l'Allemagne, à respecter la séparation de la production du transport de gaz.

L'Europe complique Nord Stream 2 pour Gazprom et les Allemands
Le projet Nord Stream 2 est de plus en plus menacé.

Les opposants au projet Nord Stream 2 viennent de marquer un point. La nouvelle directive régissant le marché intérieur du gaz acte l’obligation pour les opérateurs de gazoducs entrant en Europe de respecter les règles européennes, c’est-à-dire la séparation des activités de transport et production. Gazprom, qui a lancé la construction de ce nouveau gazoduc entre la Russie et l’Allemagne, est directement visé.

La France s’est en effet décidée à peser en faveur d’un accord politique entre le Parlement européen, contre le projet qui menace l’approvisionnement en gaz de l’Europe de l’Est via l’Ukraine, et la Commission au sein de laquelle l’Allemagne est, elle, très favorable. L’accord va compliquer le projet, sans pour autant l’arrêter. L’Allemagne s’engageant à la construction de deux terminaux GNL, diversifiant ainsi les sources possibles d’approvisionnement notamment avec du gaz américain, la Commission a obtenu d’être le décisionnaire final pour accorder toute dérogation à la directive. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle