L'Europe commence l'année dans le rouge, la Chine inquiète

par Patrick Vignal
L'Europe commence l'année dans le rouge, la Chine inquiète
Les principales Bourses européennes ont entamé mercredi en nette baisse leur première séance de l'année dans le sillage des marchés asiatiques, pénalisés par des nouvelles inquiétantes de l'économie chinoise. L'indice CAC 40 perd 2,46% vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 1,39% et à Londres, le FTSE recule de 1,77%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont entamé mercredi en nette baisse leur première séance de l'année dans le sillage des marchés asiatiques, pénalisés par des nouvelles inquiétantes de l'économie chinoise.

Le peu d'appétit pour les actifs risqués profite aux obligations souveraines, dont les rendements baissent fortement dans les premiers échanges.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 2,46% à 4.614,14 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 1,39% et à Londres, le FTSE recule de 1,77%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 1,98%, le FTSEurofirst 300 1,54% et le Stoxx 600 1,59%.

Les Bourses européennes ont souffert en 2018, Londres (-12,48%) et Francfort (-18,26%) subissant leur plus forte contraction annuelle depuis 10 ans. Paris (-10,95%) a connu pour sa part sa plus mauvaise année depuis 2011.

Les craintes pour l'économie mondiale ne vont pas disparaître en 2019.

L'activité manufacturière chinoise s'est contractée en décembre pour la première fois en 19 mois, montrent les résultats publiés mercredi de l'enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d'achats.

Cette enquête souligne les difficultés de la deuxième économie du monde sur fond de conflit commercial entre Pékin et Washington.

En Europe, où la croissance montre également des signes de tassement, la tendance pourrait évoluer avec la publication dans la matinée des résultats des enquêtes d'IHS Markit auprès des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité du secteur manufacturier dans les économies de la zone euro au mois de décembre.

VALEURS

En Bourse en Europe, tous les commpartiments sont dans le rouge et les secteurs les plus exposés à la Chine souffrent particulièrement, à commencer par les ressources de base, dont l'indice Stoxx abandonne 3,35%.

L'automobile cède 2,67% avec des replis marqués pour les constructeurs français après les chiffres des immatriculations de décembre en France publiés mardi, qui montrent une chute de 14,47% du marché sur un an, l'année 2018 se soldant par une croissance de 2,97%.

Renault perd 3,2% et PSA 3,13%.

Les banques (-2,45%) sont également à la peine dans un contexte de baisse des rendements obligataires.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street sont orientés nettement à la baisse, de l'ordre de 1,5% à plus de 2%. La Bourse de New York a fini lundi en hausse mais dans des volumes réduits pour la dernière séance de l'année 2018, la pire depuis dix ans pour les actions américaines.

EN ASIE

Les Bourses chinoises ont pris de plein fouet l'annonce d'une contraction du secteur manufacturier en Chine. L'indice SSE composite de la Bourse de Shanghai a perdu 1,1% et l'indice Hang Seng de Bourse de Hong Kong a cédé 2,8%.

La Bourse de Tokyo est restée fermée en raison d'un jour férié.

TAUX

Sur le marché obligataire, la tendance au repli des rendements des emprunts d'Etat américains se poursuit sur des anticipations d'un ralentissement du rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis. Le taux des Treasuries américains à 10 ans est ainsi repassé sous 2,67%.

En Europe, le Bund de même échéance recule nettement dans les premiers échanges parallèlement au repli des actions, abandonnant plus de sept points de base pour repasser sous 0,18%, à un plus bas depuis avril 2017.

Le rendement des obligations d'Etat italiennes à dix ans a touché pour sa part un plus bas de trois mois et demi en réaction à l'annonce samedi de l'approbation par le Parlement italien du projet de budget pour 2019.

CHANGES

Le dollar, qui souffre également de la perspective d'une pause de la Réserve fédérale dans le relèvement de ses taux d'intérêt, perd un peu de terrain face à un panier de référence..

Les devises refuges, comme le yen (+0,6%), sont particulièrement recherchées.

De son côté, l'euro recule de 0,2% face au dollar, autour de 1,1435, avant la publication des indices PMI de la région.

PÉTROLE

Les contrats de référence du brut perdent près de 1%, pénalisés par les signes d'un ralentissement de l'économie mondiale et les craintes entourant la surabondance de l'offre.

Le brut léger américain (WTI) et le Brent de mer du Nord ont perdu respectivement 25% et 19,5% en 2018.

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS